Bol d'Or : la Suzuki n°2 de Vincent Philippe est en tête à quatre heures de l'arrivée

le Bol d'Or 2019, disputé sur le circuit du Castellet, dans le Var, a été interrompu en raison de la pluie. L'arrivée est attendue dimanche vers 15h00 / © MAXPPP / Frank Muller
le Bol d'Or 2019, disputé sur le circuit du Castellet, dans le Var, a été interrompu en raison de la pluie. L'arrivée est attendue dimanche vers 15h00 / © MAXPPP / Frank Muller

10 fois champion du monde d'endurance, le motard du Doubs Vincent Philippe dispute ce dimanche son dernier Bol d'Or sur le circuit du Castellet, dans le Var. En fin de matinée, l'équipage qu'il constitue avec les Français Etienne Masson et Damien Saulnier était en tête de course.

Par Avec AFP

La Suzuki N.2 du SERT occupait dimanche vers 11h00 la tête de la 83e édition du Bol d'Or, 1re épreuve du championnat du monde d'endurance moto (EWC), très fortement perturbé par les intempéries depuis son départ samedi à 15h00.

La machine est pilotée par les Français Etienne Masson, Vincent Philippe et Damien Saulnier. 

Les conditions en piste se sont progressivement améliorées depuis la reprise même si d'autres averses éparses sont attendues.

Dimanche vers 09h00, une hécatombe d'incidents a touché plusieurs des favoris. Alors que l'épreuve avait repris trois heures plus tôt après avoir été interrompue de 18h00 samedi à 06h00 dimanche suite aux intempéries, la Honda N.5 pilotée par
Mike di Meglio, alors 4e, a connu un problème mécanique qui l'a contrainte à s'arrêter sur le bord de la piste. Elle a apparemment déversé de l'huile sur la piste puisque deux machines qui suivaient, la Yamaha N.7 pilotée par Loris Baz qui était en 5e position et la Kawasaki N.1 pilotée par Erwan Nigon, alors 17e, ont glissé dessus et sont sorties de la piste.

L'arrivée est prévue à 15h00.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus