Bourgogne : une expérimentation lancée autour du lien pharmacien-médecin

Illustration. / © Pixabay
Illustration. / © Pixabay

L’Unité Mixte de Développement professionnel continu en santé (UMDPCS) de l’Université de Bourgogne lance une expérimentation autour du lien pharmacien-médecin. Cinq villes de Bourgogne vont y participer.

Par Fanny Borius

Des "Cercles de qualité" en Bourgogne

L’Unité Mixte de Développement professionnel continu en santé (UMDPCS) de l’Université de Bourgogne lance à partir de mars 2019 une expérimentation qui vise à renforcer le lien entre les pharmaciens et les médecins.

Appelés "Cercles de qualité", ces liens renforcent la relation entre les médecins et les pharmaciens et contribuent au développement de la coordination des soins.

Initiée en Suisse il y a près de 20 ans, cette expérimentation en France et notamment en Bourgogne devrait donner des résultats en 2021 avant une expérimentation plus large si le succès est au rendez-vous.

En Suisse, ces Cercles de qualité améliorent la prescription médicamenteuse du point de vue de sa pertinence, de la sécurité, du bon usage et de son efficacité en terme économique.
 

Le "Cercle de qualité", qu’est-ce que c’est ?

Chaque équipe, constituée de 5 à 15 professionnels de santé d’un même territoire, est coordonnée par un ou deux pharmaciens-animateurs. Elle s’engage à se réunir trois ou 4 fois par an. Lors de ces réunions, les professionnels échangent sur leurs pratiques quotidiennes autour de thèmes définis (anti-inflammatoires, antibiotiques…) afin d’établir un consensus sur la prise en charge thérapeutique du patient.
 

Quelles villes tests en Bourgogne ?

Cinq villes se lancent dans cette expérimentation dont 3 en Côte-d’or : Chenôve, Sainte-Seine l’Abbaye et Arnay-le-Dux/Pouilly-en-Auxois. Tournus (Saône-et-Loire) et Migennes (Yonne) complètent le tableau.

La constitution de ces Cercles de qualité est à l’initiative des pharmaciens-animateurs de chaque site.
 

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus