• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Bourgogne-Franche-Comté : le nombre de cas de rougeole est en forte augmentation

La défiance contre les vaccins gagne du terrain en France et dans le monde, ce qui entraîne le retour de maladies disparues / © FRED TANNEAU / AFP
La défiance contre les vaccins gagne du terrain en France et dans le monde, ce qui entraîne le retour de maladies disparues / © FRED TANNEAU / AFP

Cette année, 28 cas de rougeole ont été déclarés en Bourgogne-Franche-Comté contre … 1 seul en 2017. Cette maladie très contagieuse est bénigne, mais ses complications sont souvent graves et même parfois mortelles.
 

Par B.L.

 

Pourquoi la rougeole est-elle de retour ?

Depuis novembre 2017, on assiste à un retour de la rougeole dans certaines régions françaises (dont la Nouvelle-Aquitaine qui a été particulièrement touchée). Cela est dû à "une couverture vaccinale insuffisante".

Selon l’agence Santé publique France, 89 % des cas de rougeole sont survenus chez des sujets non ou mal vaccinés.

Actuellement, aucun département de France n’atteint le taux requis de 95% de couverture vaccinale à 2 ans pour les 2 doses de vaccin permettant d’interrompre la circulation du virus. La France n’est donc toujours pas à l’abri de nouvelles vagues épidémiques d’ampleur importante au cours des années à venir, comme cela a été observé en métropole entre 2008 et 2012 ou dans plusieurs autres pays européens."

La résurgence de la rougeole en raison des lacunes de la couverture vaccinale est un phénomène mondial.
Les cas de rougeole ont bondi de plus de 30% dans le monde en 2017, faisant 110 000 morts, a indiqué l'OMS fin novembre. 
 

Le reportage de Baziz Djaouti, Tania Gomez et Laurence Crotet-Beudet avec :
-des habitants
-Abderrahmane Kouache, médecin à l'hôpital de Clamecy
 

La rougeole est une maladie potentiellement dangereuse

La rougeole est une maladie infantile bénigne si elle ne se complique pas. Car, ses complications sont souvent graves et même parfois mortelles. La preuve, depuis le début de l’année 2018, il y a eu trois décès en France, chez des personnes jeunes qui avaient entre 17 et 32 ans.

"Il existe un rempart contre la rougeole, c’est la vaccination", rappelle Abderrahmane Kouache, médecin à l'hôpital de Clamecy, dans la Nièvre.

"La vaccination pour la rougeole est obligatoire pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018. Elle est associée à d’autres vaccins (la rubéole et les oreillons). La vaccination se fait à 12 mois avec un rappel vers 16-18 mois et ça suffit", dit-il.

En Bourgogne-Franche-Comté, 28 cas de rougeole ont été déclarés en 2018. La Bourgogne est la plus touchée avec 24 cas, contre 4 en Franche-Comté. 
 
 

28 cas de rougeole en Bourgogne-Franche-Comté en 2018


En 2018, 28 cas de rougeole ont été déclarés en Bourgogne-Franche-Comté selon un point fait par l’agence Santé publique France le 13 décembre 2018.

-Côte-d’Or : 8
-Nièvre : 5
-Saône-et-Loire : 6
-Yonne : 5

-Doubs : 1
-Haute-Saône : 2
-Jura : 1
-Territoire de Belfort : 0

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Crèches Favigny-sur-Ozerain

Les + Lus