Alcool : Une consommation plus faible mais plus d'excès, notamment chez les jeunes

© Pixabay
© Pixabay

En Bourgogne-Franche Comté, 4 adultes sur 10 consomment de l’alcool au moins une fois par semaine selon Santé Publique France. C'est légèrement moins que la moyenne. Mais la consommation est plus forte chez les jeunes. Les soirée très alcoolisées sont aussi plus nombreuse chez les hommes. 

Par S.L.

Moins de 10 % des habitants de la région consomment de l’alcool tous les jours. C’est légèrement moins que la moyenne nationale et beaucoup moins que dans d’autres régions viticoles comme l’Occitanie ou la Nouvelle Aquitaine. En métropole, seules l’Ile de France, la Normandie et les Pays de Loire ont une consommation quotidienne inférieure à la Bourgogne-Franche-Comté.
 

Consommation quotidienne d'alcool chez les adultes / © Santé Publique France - janvier 2020
Consommation quotidienne d'alcool chez les adultes / © Santé Publique France - janvier 2020

        
Dans la région, près de 40 % des adultes consomment de l’alcool au moins une fois par semaine. Globalement, on consomme un peu moins d'alcool qu'ailleurs. Mais les excès sont plus nombreux. 

Les soirées très arrosées, surtout pour les hommes.

C’est une particularité de la région Bourgogne-Franche Comté. La consommation importante d’alcool (6 verres ou plus en une seule occasion) très différente selon les sexes. Selon l’étude de Santé Publique France en 2017, les Bourguignonnes et les Franc-Comtoise sont les Françaises les moins adeptes des soirées arrosées. 6.1 % d’entre elles connaissent chaque mois une alcoolisation ponctuelle importante. C’est le chiffre le plus bas en France métropolitaine. A l’inverse, les Bourguignons et les Franc-Comtois sont parmi les adeptes les plus fréquents de cette alcoolisation massive. Elle arrive au moins une fois par mois pour près d’un homme sur 3 (28.3%) dans notre région. Un phénomène qui place la Bourgogne Franche-Comté dans le Top 3 des alcoolisations massives et ponctuelles chez les hommes, avec la Bretagne et les Pays-de-Loire.

 

Les alcoolisation ponctuelles importante (+ de 6 verres) sont plus fortes chez les hommes / © Santé Publique France
Les alcoolisation ponctuelles importante (+ de 6 verres) sont plus fortes chez les hommes / © Santé Publique France

C'est aussi en Bourgogne Franche-Comté que ces alcoolisation ponctuelles importante chez les jeunes de 18 à 30 ans est la plus importante. 


Une consommation inquiétante chez les jeunes.

L’Agence Santé Publique France s’inquiète de la consommation d’alcool chez les jeunes. « Près de 90 % des jeunes de 17 ans ont déjà expérimenté l’alcool en Bourgogne-Franche-Comté, prévalence significativement plus élevée que la moyenne de France métropolitaine », détaille son bulletin du mois de janvier 2020. « Les jeunes consomment moins souvent de l’alcool, mais en quantités plus importantes que les plus âgés, lorsqu’ils le font."

En 2017, près d'un jeune de 17 ans sur 5 avait connu des alcoolisations ponctuelles importantes répétées (au moins 3 dans le mois). Concrètement, en un mois, il leur arrive à au moins 3 reprises de consommer plus de 6 verres en une seule soirée. En Bourgogne-Franche-Comté, 9.2 % des jeunes agés de 17 ans ont une consommation régulière d'alcool, au moins 10 verres au cours du dernier mois. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus