• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La branche est de la ligne LGV Rhin-Rhône achevée d'ici 2028 ?

La branche Est de la LGV Rhin-Rhône a pour objectif de relier Dijon à Mulhouse. / © Réseau Ferré de France
La branche Est de la LGV Rhin-Rhône a pour objectif de relier Dijon à Mulhouse. / © Réseau Ferré de France

Il manquait encore un tronçon entre Petit-Croix et Lutterbach (Belfort-Mulhouse). La ministre des transports Elisabeth Borne promet de rééxaminer l'achèvement de la branche est. Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté s'en réjouit. 

Par Sophie Courageot

Verra-t-on le bout de la ligne en 2028 plutôt qu'en 2038 ?

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, et Jean Rottner, président de la Région Grand Est, se réjouissent de l’engagement pris par la Ministre des Transports Elisabeth Borne, mardi 20 mai à l’Assemblée Nationale, de réexaminer l’achèvement de la branche Est de la LGV Rhin-Rhône entre Petit-Croix et Lutterbach (Belfort-Mulhouse), avec un objectif de réalisation avant 2028 au lieu de le renvoyer après 2038.
 


La branche est de la LGV a été ouverte en décembre 2011. La ligne s'étend sur 137,5 km entre Villers-les-Pots (Côte-d'Or) et Petit-Croix (Territoire de Belfort). Il manque 35 km à achever. 
 
Le tracé de la LGV Rhin-Rhône Branche Est / © Réseau Ferré de France
Le tracé de la LGV Rhin-Rhône Branche Est / © Réseau Ferré de France


"Nos deux Régions militent ensemble depuis plus de 10 ans, avec une vision commune, pour faire entendre les arguments en faveur de la réalisation de cette deuxième phase restée en rade depuis 2011 et qui permettra la pleine rentabilité de cette branche. Toutes les études réalisées par SNCF Réseau en 2018 démontrent ce constat et la nécessité de reprendre ce chantier au plus vite : 500 000 passagers supplémentaires sont en effet attendus à l’issue de cet achèvement entre Belfort et Mulhouse et permettront enfin de répondre aux enjeux d’accessibilité et d’attractivité pour le Nord Franche-Comté et le Sud Alsace, ainsi qu’aux enjeux identifiés comme prioritaires par l’Europe au sein du couloir mer du Nord - Méditerranée" déclarent les élus dans leur communiqué. 

« Avec la déclaration de la Ministre, nous obtenons enfin une ouverture pour terminer ce chantier de 35 km de ligne nouvelle entre Belfort et Mulhouse. Ainsi la LGV Rhin-Rhône pourra pleinement répondre aux grands enjeux d’accessibilité et d’attractivité pour le Nord Franche-Comté et le Sud Alsace et pour toutes les populations de nos régions, et aux enjeux identifiés par l’Europe depuis longue date en l’inscrivant comme projet prioritaire du corridor européen Mer du Nord Méditerranée" explique la Présidente de région. 

Selon elle  compte tenu des budgets préconisés pour l’Agence de financement des infrastructures de transport et du programme des investissements prévu, le chantier de la 2ème phase de la branche Est pourrait être terminé dans le cadre du programme quinquennal 2023-28. 


Marie-Guite Dufay et Jean Rottner précisent qu'ils seront vigilants à ce que le Conseil d’Orientation des Infrastructures se réunisse rapidement, conformément à l’engagement de Madame la Ministre.

 

Sur le même sujet

Bellevesvre, Mouthier, Torpes : les parents amènent des animaux à l’école pour dénoncer la fermeture d'une classe

Les + Lus