C'est la fête de l'archéologie en Bourgogne Franche-Comté pendant tout le week-end !

A Broin (Côte-d'Or) , un chantier archéologique a mis au jour un four à tuiles gallo-romain de grande ampleur / © FTV
A Broin (Côte-d'Or) , un chantier archéologique a mis au jour un four à tuiles gallo-romain de grande ampleur / © FTV

Plus d'une trentaine de rendez-vous sont proposés pendant ces trois jours en Bourgogne Franche-Comté. Comme chaque année depuis 8 ans, les archéologues et les historiens partagent leurs connaissances avec le grand public qui pourra mettre la main à la pâte ! 

Par Isabelle Brunnarius

En Franche-Comté

En Franche-Comté, sept rendez-vous sont proposés pour les familles et les scolaires. C'est l'occasion ou jamais d'écouter des passionnés vous parler de leur quotidien de chercheurs ou bien de participer à des ateliers.

A Bourogne, dans le Territoire-de-Belfort, vous pourrez discuter samedi après-midi avec les archéologues du chantier de Bourogne. Actuellement, les archéologues de l’Inrap réalisent une fouille archéologique préventive, à la demande de l’Etat (Drac Bourgogne-Franche-Comté). Quatre parcelles d'un lotissement près du château sont concernées. Deux ont été fouillées en 2016 et la fouille des deux suivantes vient de débuter. il y a déjà eu des recherches archéologiques à Bourogne. "Ces nouvelles découvertes permettront de mieux comprendre le passé du village, de la préhistoire au Moyen Âge" précisent les archéologues.

Autre activité possible, des ateliers dans les musées comme à Vesoul ou à Pontarlier. Non seulement, les visiteurs auront des explications sur les collections mais ils pourront aussi participer à des ateliers de céramique ou de taille de silex ! Vous trouverez toutes les informations sur ces trois jours de festivités archéologiques sur le site des journées nationales de l'archéologie.
 

En Bourgogne


Les archéologues invitent également le grand public à découvrir leur métier en Bourgogne. Comment étudie-t-on le mobilier archéologique ? Comment le conserve-t-on ? Qui l'étudie ? Pourquoi fouille-t-on ? Et comment s'organise un chantier archéologique ? Ces professionnels répondront à toutes ces questions. 30 sites participent à ces journées nationales de l'archéologie. Voici quelques-uns d'entre eux.

A Dijon, les archéologues de l'Inrap présentent les découvertes des fouilles du chantier de la Cité internationale de la gastronomie et du vin, sur le site de l'ancien hôpital général Après avoir visité le centre archéologique où tous ces vestiges sont stockés et étudiés, les plus jeunes pourront aussi s'initier au métier d'archéologue ! À travers différents ateliers (bac de fouille, ateliers céramologie etc...) les chercheurs en herbe apprendront à manier truelle, pinceau et conformateur pour fouiller puis étudier le mobilier archéologique ! Rendez-vous donc dans les locaux de l'Inrap, 5 rue Ferdinand Holweck à Dijon.


Le centre de recherche de Bibracte, à Glux-en-Glenne dans la Nièvre, propose également de découvrir les coulisses des fouilles archéologiques. Plusieurs visites guidées de Visite guidée du centre de recherche et de ses coulisses sont propsoées les samedi 17 juin et dimanche 18 juin : à 14h, 15h et 16h.

A Tannerre-en-Puisaye, dans l'Yonne, découvrez un site sidérurgique gallo-romain classé monument historique en pleine forêt  : le ferrier de Tannerre. Au porgramme le samedi 17 juin des visites guidées, des ateliers et des démonstrations de forge et de réduction de fer en bas-fourneau à partir du minerai local. On y cuira également des petits pains sur une sole "gauloise" construite d'après les indications des chercheurs de Bibracte et on tournera des poteries.

A Saunières, en Saône-et-Loire, vous saurez tout sur les moulins flottants qui parsemaient les fleuves et les rivières tels que la Saône et le Doubs au XVIe siècle. Ils étaient installés sur des bateaux. Un atelier expliquera au public la technique ancienne du calfatage, cette méthode pour étanchéifier les coques de bateaux. Ce sera également l'occasion de savoir comment s'organise un chantier de fouilles subaquatiques puisqu'à Saunières les archéologues plongent pour récupérer les vestiges d'un bateau-moulin abîmé au fond de la rivière.

A lire aussi

Sur le même sujet

Affaire Maëlys : l'avocat du suspect conteste la chronologie du procureur

Près de chez vous

Les + Lus