C'est parti pour les soldes d'été !

soldes à Dijon
soldes à Dijon

Les soldes d'été ont débuté ce mercredi pour six semaines, dans une ambiance moins enthousiaste qu'autrefois dans les magasins, alors que les Français sont désormais habitués à profiter de prix barrés toute l'année et que les commerçants remettent en cause le dispositif.

Par Christophe Tarrisse

Les soldes d'été, c'est parti ! Cette année, la chasse aux bonnes affaires s'étale entre le 28 juin et le 8 août. Les soldes sont la seule période où les commerçants ont le droit de revendre à perte.

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a donné le coup d'envoi officiel ce mercredi à 8H00 dans les grands magasins parisiens. Tout en soulignant le fait que "les soldes restent un moment important" pour les consommateurs et les commerçants, il a reconnu que le dispositif pouvait "être amélioré". "J'ouvrirai, après les soldes d'été, une concertation avec tous les acteurs du commerce pour rendre les soldes encore plus efficaces", a-t-il déclaré, répondant ainsi aux demandes de plusieurs commerçants qui estiment que l'organisation actuelle doit être revue.


Vers un raccourcissement ?


Les Galeries Lafayette souhaiteraient notamment un raccourcissement de la période des soldes d'été, dont la longueur atténue la vigueur, et la mise en place d'une date de démarrage fixe et symbolique pour les soldes d'hiver, à l'image du Boxing Day anglais.

Selon un sondage Toluna pour LSA, auprès de 1.511 personnes, 73% des Français prévoient de participer aux soldes d'été cette année, en recul de 4,4 points. Ce qui représente environ 2,2 millions d'acheteurs en moins. Mercredi matin, sur les grands boulevards parisiens, les traditionnelles files  d'attente devant les magasins étaient certes bien là, mais moins fournies qu'autrefois.

Et sur internet

Mais une partie des soldes se joue désormais également sur internet. Deux heures après le lancement des soldes, Sarenza faisait ainsi état d'une progression de 3% des paniers moyens. "Ces premières heures augurent une bonne journée. (...) Nous attendons aujourd'hui plus d'un million de visiteurs" sur le site, a noté Stéphane Treppoz, président de Sarenza, soulignant une forte progression des ventes sur mobiles. Spartoo prévoit également un million de visiteurs. Il enregistrait une hausse de 5% de son chiffre d'affaires à 9H00. Brandalley revendique quant à lui une progression de 10% de ses ventes, indiquant que "le pic des visites est attendu pour ce week-end".

Reportage complet de Marine Candel et Marie-Lou Robert à voir dans nos éditions ce soir 

Sur le même sujet

2 avril 2014 : le "Johnny acteur" crée l’événement au festival de... Beaune !

Près de chez vous

Les + Lus