Campus connecté à Autun : un premier bilan plutôt positif

© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne

En février 2019, lorsque le président de la République Emmanuel Macron est venu en Saône-et-Loire, il a rencontré et longuement écouté les jeunes à Etang-sur-Arroux. La Ville d'Autun s'était alors portée volontaire pour expérimenter le campus connecté.  

Par CJ

Cette expérimentation est en cours depuis la rentrée de Septembre dernier. Au total, ce sont 13 campus connectés qui ont ouvert dans des villes éloignées des grands centres universitaires. L’État verse à chacune des universités engagée auprès des campus connectés une subvention annuelle spécifique de 10 000 euros.
 

D’ici à 2022, l’objectif fixé est d'atteindre la centaine de 100 campus connectés répartis sur l’ensemble du territoire.

En Bourgogne Franche-Comté : trois villes sont concernées : 
Nevers et Autun dans l'académie de Dijon
Lons-le-Saunier dans l'académie de Besançon. 

Le campus connecté permet aux jeunes de suivre, près de chez eux, des formations à distance dans l'enseignement supérieur tout en en bénéficiant d'un tutorat individuel et collectif sur place. 

Les examens sont organisés à distance ou en présentiel, dans l’université délivrant la formation, au sein de l’université de proximité qui a conclu un partenariat avec le campus connecté ou au sein même du campus.
 

Cette première promotion concerne des formations en BTS ou en licence dont l'obtention se fait en 2 ou 3 ans.  

Le maire d'Autun, Vincent Chauvet, porte un regard plutôt satisfait sur ce début d'expérimentation. " L'intérêt pour la ville est de pouvoir garder et former des jeunes qui pourront trouver un emploi sur le territoire ou même créer leur entreprise ".  " Le problème à Autun, ce n'est pas le chômage, c'est que les entreprises ont du mal à recruter du personnel qualifié ".

Les jeunes qui étudient loin des territoires ruraux, ont en effet tendance à ne pas y revenir. Ils font leur vie ailleurs. 
 
Le numérique a donc du bon, puisqu'en faisant leurs études sur place, les jeunes seront peut-être plus enclin à rester dans leurs bassins de vie.

Pour les territoires ruraux, c'est  une véritable opportunité de développement et de revitalisation. D'autant plus que les campus numériques sont appelés à se développer.

D'autres formations sont envisagées : enseignement professionnel à distance mais aussi des études et échanges au niveau international.  

Reportage : A. Braudrand – A. Borlot
Montage : R. Nectoux
avec
- Grégory Ravaut : Etudiant en licence d'Histoire
- Fabrice Daviot : Coach au Campus Connecté d'Autun
- Lolita Mancina : Etudiante en BTS Economie Sociale et Familial
- Vincent Chauvet : Maire d'Autun (Modem)

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus