• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Baccalauréat 2019 : 16 000 candidats en Bourgogne, un chiffre en baisse

Les candidats du baccalauréat en 2018 (photo d'illustration). / © FREDERICK FLORIN / AFP
Les candidats du baccalauréat en 2018 (photo d'illustration). / © FREDERICK FLORIN / AFP

En Bourgogne, 15 952 candidats plancheront sur les épreuves du baccalauréat à partir du 17 juin 2019. Parmi ces aspirants, on trouve plus de femmes que d'hommes, mais aussi le plus âgé de France, qui passera le diplôme à 77 printemps à Auxerre.

Par Valentin Pasquier

En 2019, les candidats au baccalauréat seront moins nombreux que l'année précédente en Bourgogne. Du 17 juin au 24 juin, 15 952 jeunes et moins jeunes passeront les différentes épreuves du diplômessoit 2,7% moins qu'en 2018. "Moins jeunes", car le plus vénérable des candidats français, originaire d'Auxerre, tente sa chance à 77 printemps. Le plus jeune bourguignon a quant à lui 15 ans, et planchera sur les épreuves à Chalon-sur-Saône.
 

Le bac général toujours plébiscité

Sans grande surprise et proportionnellement à la population, ce sont les départements de la Côte-d'Or (5 500) et la Saône-et-Loire (5 394) qui procurent le plus de probables futurs bacheliers à l'ex-région. C'est toujours le bac général qui occupe la place la plus importante : avec 54%, il représente plus de moitié des inscrits bourguignons. À l'échelle des départements, cette part varie entre 48% pour la Nièvre et 58% pour la Côte-d'Or. C'est la filière scientifique qui est la plus choisie, avec 50% (Yonne) à 59% (Nièvre) des inscrits en bac général.

 


19% des candidats bourguignons passeront le bac professionnel (17% en Côte-d'Or à 22% dans l'Yonne), et 25% ont choisi de tenter le bac technologique (23% en Côte-d'Or à 30% dans la Nièvre), avec une large part de candidats en filière STMG. Sur les 15 952 candidats, 230 sont inscrits, comme le candidat icaunais de 77 ans, en tant que candidats libres.
 


Les bacs inégaux face à la parité

En 2019 en Bourgogne, la majorité des candidats au bac sont des femmes (51%). À l'échelle des différents baccalauréats, cette part est très variable : si les filles sont en écransante majorité à candidater pour le bac général dans l'ex-région (57%), les hommes sont davantage présents dans les technologiques (52%) et surtout dans le professionnel (59%).
 

Les résultats seront connus le 9 juillet à 20 heures pour les bacs général et professionnel, et le 10 juillet à la même heure pour la version technologique. Homme ou femme, Icaunais, Nivernais, Saône-et-Loiriens ou Côte-d'Oriens, jeunes ou moins jeunes, nous souhaitons bonne chance à tous les bacheliers bourguignons !
 

Notre reportage à quelques jours du bac


Un reportage de Christophe TARRISSE, Romain LIBOZ et Pierre BOUILLOT avec
Pascale Sovcik, proviseur Lycée Jean-Marc Boivin
Mauricette Perrette, conseillère Principale d'Education
 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus