Chenôve : deux ans après l'incendie, la mairie appelle à la vigilance

L'incendie spectaculaire sur le plateau de Chenôve, au sud de Dijon, lundi 20 juillet 2015. / © Thomas Rouet
L'incendie spectaculaire sur le plateau de Chenôve, au sud de Dijon, lundi 20 juillet 2015. / © Thomas Rouet

La ville de Chenôve a lancé ce mardi 3 aôut une campagne de prévention pour éviter les incendies sur le Plateau. Il y a deux ans, 80 hectares brulaient, aujourd'hui, la surveillance est renforcée pour que cette catastrophe ne se reproduise pas.

Par Alexis Perché

Un reportage de Sylvain Bouillot, Christophe Gaillard, Jean-Renaud Gacon, Fatima Larbi, David Cornot et Chantal Gavignet.
Intervenants :
- Jean-Jacques Bernard, conseiller municipal au développement durable Mairie de Chenôve
- Eric PasquierLa mairie de Chenôve a lancé un appel à la prévention pour éviter les incendies, ce jeudi 3 août 2017.

"Ces dernières semaines, plusieurs barbecues dits « sauvages » ont été signalés sur notre commune. Face à cette situation, le Maire et son équipe municipale souhaitent faire appel à la vigilance et à la responsabilité de tous", informe la mairie.

Un arrêté municipal du 28 avril 2009 interdit de manière permanente de porter ou d’allumer un feu dans l’intérieur des bois, forêts, plantations et reboisements sur l’ensemble du Plateau de Chenôve.

Il est également interdit de fumer sur la zone naturelle et sur les chemins et voies du Plateau. Le non-respect de ces dispositions peuvent entraîner de lourdes sanctions allant jusqu’à une peine de prison de 6 mois, 3800 euros d’amende et un remboursement des dégâts occasionnés.


Le plateau de Chenôve, un mois et demi après les incendies.
Le plateau de Chenôve, un mois et demi après les incendies.

Surveillance renforcée


La ville de Chenôve préfère prévenir que guérir : une présence renforcée de la police municipale a été mise en place pour assurer la surveillance et effectuer un travail de prévention auprès des usagers du Plateau. Elle effectuera des patrouilles régulières dans ce secteur.

"Le But est qu’ils prennent conscience de la valeur que représentent ces 240 hectares de verdure et de l’importance de le respecter et d’en protéger sa richesse", insiste la mairie, qui invite  toute personne qui serait témoin de comportements à risque à prendre contact avec la Police Municipale ou Police Secours.

En période d’été et de fortes chaleurs, le risque d'incendie est plus fort et le Plateau de Chenôve est un terrain propice.

Le 20 juillet 2017, un incendie avait ravagé 80 hectares du Plateau. Deux ans plus tard, les traces des dégâts sont toujours visibles.




Un reportage de Sylvain Bouillot, Christophe Gaillard, Jean-Renaud Gacon, Fatima Larbi, David Cornot et Chantal Gavignet.

Intervenants :

- Jean-Jacques Bernard, conseiller municipal au développement durable Mairie de Chenôve
- Eric Pasquier

A lire aussi

Sur le même sujet

Guy Thomas, la douce folie des vers

Près de chez vous

Les + Lus