Cancer : 4 ans de travaux prévus au centre Georges-François Leclerc de Dijon, 21 nouvelles chambres individuelles

Publié le
Écrit par Claire Lebret
Les travaux d'extension du centre Georges-François Leclerc vont durer 4 ans
Les travaux d'extension du centre Georges-François Leclerc vont durer 4 ans © Rodolphe Augier, France Télévisions

Le centre régional de lutte contre le cancer de Dijon a entamé une phase d’extension en avril 2021. La seconde phase du projet a été présentée ce jeudi matin à Dijon. Les travaux devraient s'étaler sur 4 ans, pour créer par exemple 21 chambres individuelles.

Les travaux permettront à terme au Centre régional de lutte contre le cancer (CGFL) de développer ses activités. “Ce projet est aujourd’hui indispensable pour adapter les installations de l’établissement à l’évolution constante des activités qui ont augmenté de plus de 50 % ces dernières années et continuent de progresser régulièrement”, souligne l’établissement de santé dans un communiqué.

45 millions d’investissement

Un programme d’agrandissement d’un coût de 45 millions d’euros qui devrait s’étaler sur 4 ans. 

Il y aura trois axes majeurs de transformation : la création d’un nouvel étage sur le bâtiment existant, une construction d’un nouveau bâtiment sur dix niveaux en façade sud et une construction de trois étages au niveau de l’entrée principale.

“Il fallait des locaux plus adaptés”

Charles Coutant, directeur général du CGFL explique les raisons d’être de ce programme d’investissement : "Il nous fallait des locaux plus adaptés à l'évolution de nos activités. Nous manquons de place, que ce soit en laboratoires, en pharmacie même dans les vestiaires et locaux de stockage”, détaille-il.

Des chambres individuelles

Parmi les évolutions, la création de chambres individuelles, “on a aujourd'hui 36 chambres doubles que nous souhaitons transformer en simples”, précise le directeur.

S'ajoutent la réorganisation du plateau de consultation externe et de ses activités ambulatoires, l’augmentation des locaux techniques et la création d’un parking souterrain. 

13 000 mètres carrés d’extension

Concrètement, c’est une superficie de 13 000 mètres carrés que gagnera l’établissement de santé. Et comme l’espace est restreint, c’est un 5ème étage qui verra le jour sur la terrasse de l’actuel bâtiment avec une capacité nouvelle de 21 chambres individuelles.

“La prise en charge des patients continuera”

Si les travaux sont importants, ils ne compromettent pas la bonne marche du centre. “Ils n’impactent pas les locaux existant” précise-t-on à la direction. La prise en charge des patients continuera durant toute la durée des travaux.

Seule ombre au tableau, les problèmes de stationnement. “Des parkings provisoires ont été créés et nous avons déplacé l’entrée”, complète la direction.

D’ici 2025 le centre va donc poursuivre ses activités et parallèlement des travaux sans interruption. A terme sa superficie sera augmentée d'un tiers.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.