• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Canicule : que fait une ville comme Quetigny pour aider ses seniors ?

Températures caniculaires cette semaine en Bourgogne. La météo peut avoir un impact sur les organismes les plus fragiles, notamment les personnes âgées. A Quetigny, dans l'agglomération dijonnaise, on n'a pas attendu le déclenchement d'alerte canicule de niveau 3 pour relancer le dispositif.

Par Christophe Tarrisse

Ce lundi après-midi à Quetigny, dans la banlieue de Dijon en Côte-d'Or le mercure monte déjà au dessus des 35 degrés ! Le Comité d'action sociale de la ville vient de recevoir un appel d'un de ses habitants, un septuagénaire à la recherche d'un peu de fraîcheur. Une équipe se rend chez lui pour lui prêter un climatiseur.

Prêt de rafraichisseurs pour les seniors non imposables, mise à disposition de salles communales climatisées... La commune offre des services en cas de canicule. Son dispositif repose également sur ces appels quotidiens passés aux personnes âgées qui se sont inscrites sur le registre canicule de la commune.

Voir le reportage de Maryline Barate et Gabriel Talon :


Depuis le mois d'août 2003 et ses 15.000 morts,  on sait que la canicule tue. Et qu'elle frappe d'abord et avant tout les personnes âgées à leur domicile. Beaucoup moins celles placées en institution ! En première ligne pour aider ces populations à risque, les pouvoirs publics donc... mais pas seulement.


La vigilance, une affaire de tous ! A Quetigny, sur les 2300 seniors que compte la ville, 75 seulement ont accepté qu'on veille sur eux par téléphone.
 

Sur le même sujet

Interview PSA

Les + Lus