Consommation : on ne peut pas échapper au Black Friday !

Le Black Friday a été importé des Etats-Unis. / © STEPHANIE KEITH /AFP
Le Black Friday a été importé des Etats-Unis. / © STEPHANIE KEITH /AFP

A moins de vivre sur une autre planète, cela ne vous a pas échappé que, ce vendredi, les magasins rivalisent de promotions. C'est le Black Friday, un concept importé des Etats-Unis. Là-bas, au lendemain de Thanksgiving, les commerçants cassent les prix. Le rendez-vous a pris de l'ampleur en France.

Par Maryline Barate



Pour que vous ayez des cartes de fidélité dans vos échoppes préférées, vos boîtes aux lettres et vos boîtes mail en débordent. Les offres promotionnelles pleuvent en ce Black Friday : de - 20 à - 70%. Il est difficile d'échapper à ce matraquage publicitaire autour des bonnes affaires à réaliser. Dès lundi, des enseignes devançaient l'appel en proposant toute une semaine de rabais.

Un rendez-vous désormais incontournable


Importé des Etats-Unis par les géants du e-commerce Amazone et Apple, ce concept a pris en France depuis l'an dernier. Les cartes bleues chauffent pour l'occasion. Les internautes, pour ne parler que d'eux, prévoient de débourser en moyenne 187 euros pour leurs achats en ligne sur ces deux journées selon une enquête Médiamétrie pour la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance).

Un avant-goût de consommation avant Noël


Les consommateurs envisagent ainsi de commencer leurs courses de Noël. Les commerçants espèrent également beaucoup de ce Black Friday. Objectif, faire un maximum de chiffre d'affaires avant même Noël. En effet, le 24 décembre tombe un dimanche cette année, pas vraiment pratique pour les achats de dernière minute ! 

Sur le même sujet

Les + Lus