• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Consommation : pourquoi les légumes sont-ils si chers cet hiver?

Cela ne vous a sans doute pas échappé au moment de sortir le porte-monnaie ! Les prix des légumes sont très élevés cet hiver. Les étiquettes des courgettes, des salades et des aubergines flambent. La raison ? L'Espagne, durement touchée par des intempéries, a du mal à fournir.

Par Maryline Barate

Des courgettes affichées entre 4 et 4,50€ le kilo; des poireaux, à 2,50€ le kilo... Les prix des légumes donnent le tournis en ce moment : surtout ceux qui sont importés de l'étranger. C'est le cas partout en France comme sur le marché des halles de Dijon.

L'Espagne exporte moins

Cette situation s'explique par les mauvaises conditions météorologiques qui ont frappé le sud-est de l'Espagne en décembre et en janvier. Des inondations historiques et de la neige ont entraîné la perte de 25% de la production de la région. Du coup, c'est la loi de l'offre et de la demande. Quand les légumes deviennent plus rares, les cours grimpent même pour ceux produits au Maroc ou en France.

Que faire ?

En France, il n'y a pas de pénurie comme en Grande Bretagne où deux des principales chaînes de supermarchés ont commencé à rationner des laitues et des brocolis. Mais les consommateurs français s'adaptent. A Dijon, les primeurs constatent des changements d'habitudes. Leurs clients ont tendance à délaisser les courgettes et les tomates pour des légumes de saison plus abordables comme les pommes de terre et les carottes. 


Le reportage de T. Pfeiffer et D. Iberrakène avec :
  • des consommatrices
  • Benjamin Hidri, primeur sur le marché de Dijon
  • Bruno Patin, maraîcher à Auxonne
Consommation : pourquoi les légumes sont-ils si chers en cet hiver 2017 ?
Les explications sur le marché de Dijon, en Côte-d'Or.

 

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus