• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

DFCO : un premier point pour Kombouaré après le nul contre Montpellier

Les joueurs du DFCO s'en sortent avec un match nul face à Montpellier. / © ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Les joueurs du DFCO s'en sortent avec un match nul face à Montpellier. / © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Pour le premier match d'Antoine Kombouaré comme entraîneur, le DFCO concède un match nul face à Montpellier (1-1) ce dimanche 13 janvier 2019 pour la 20e journée de Ligue 1 de football.

Par M. F. avec AFP

Quatre jours après la nomination d'Antoine Kombouaré au poste d'entraîneur où il a succédé à Olivier Dall'Oglio, limogé le 31 décembre, Dijon a concédé un résultat nul (1-1), ce dimanche 13 janvier 2019, sur son terrain face à Montpellier en match de la 20e journée. 

Avec ce point, le DFCO stoppe cependant l'hémorragie en championnat, compétition pour laquelle les Dijonnais restaient sur deux défaites, cinq buts encaissés et aucun d'inscrit. Dijon doit encore disputer un match en retard contre le PSG le 13 mars (18e journée). 

La nouvelle équipe de Kombouaré reste dix-huitième et barragiste à un point de Caen et Amiens mais aussi un match en retard, alors que les Héraultais demeurent à la cinquième place à deux longueurs de Lyon (3e) et Saint-Etienne (4e).
 

Dijon a pourtant pris l'avantage à la conclusion d'une beau mouvement collectif achevé par une frappe enroulée de Wesley Saïd, idéalement servi par Marié (1-0, 55). 

Mais cinq minutes plus tard, Damien Le Tallec, seul au second poteau, a repris de la tête un centre d'Andy Delort pour égaliser (1-1, 60).

Les Bourguignons qui n'ont remporté que deux succès à domicile cette saison ont auparavant vécu une première période compliquée, en se montrant seulement dangereux sur des frappes lointaines de Jordan Marié (7, 27), et Mehdi Abeid (25). 

Dominés et battus dans les duels par leurs adversaires, ils ont été sauvés par le poteau sur une reprise involontaire de leur défenseur Cédric Yambéré (13), puis par la barre transversale sur une tête de Florent Mollet (30), mais aussi par leur gardien Bobby Allain. 

Celui-ci, sur cette dernière occasion, a réussi un arrêt extraordinaire sur la reprise de l'attaquant serbe Petar Skuletic, en bloquant le ballon sur sa ligne. 

Allain, qui a donc maintenu son équipe dans la partie, s'est également montré décisif sur deux nouvelles tentatives de Delort (34), et Skuletic (38).

Plus agressifs dès l'entame de la seconde période, les Dijonnais ont aussi obtenu une bonne occasion de Chang-hoon Kwon (48) avant d'ouvrir le score. 

Dans une fin de match beaucoup plus débridée, chacune des deux équipes a tenté de prendre l'avantage. 

Dijon aurait pu forcer la décision par Saïd (75), alors qu'Allain s'opposait à la dernière tentative héraultaise de Junior Sambia dans le temps additionnel (90 + 1).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Charny-Orée-de-Puisaye : bilan trois ans après sa création

Les + Lus