Dijon : les cyclomoteurs “débridés” passés au contrôle place Wilson

La police a contrôlé les deux-roues motorisés avec un curvomètre qui permet de savoir s'il y a eu débridage ou non. / © France 3 Bourgogne
La police a contrôlé les deux-roues motorisés avec un curvomètre qui permet de savoir s'il y a eu débridage ou non. / © France 3 Bourgogne

Ils roulent beaucoup trop vite... Non seulement par rapport à la vitesse autorisée, mais aussi par rapport à ce qui la puissance normale de leur engin, prévue par le constructeur. Ces deux roues "débridés" sont éminemment dangereux, et c'est de plus un délit puni par la loi. 

Par Caroline Jouret

Ces deux-roues de moins de 50 cm3 sont souvent particulièrement bruyants du fait des modifications apportées pour augmenter leur puissance. Place Wilson, tout ceux qui passaient par là, entre 15 heures et 17 heures jeudi 14 Octobre 2015, ont été systématiquement dirigés vers un point de contrôle.
 / © France 3 Bourgogne
Une quinzaine de policiers ont participé à l'opération. C'est avec un "curvomètre" que l'on peut mesurer la vitesse que peuvent atteindre les vélomoteurs et les scooters. Normalement elle est limitée à 45 kilomètres/heure mais lorsqu'ils sont débridés ils peuvent aller jusqu'à 90 kilomètres/heure.

Sur 5 contrôles effectués dès la mise en place de l'opération, 3 engins n'étaient pas conformes! Les contrevenants ont un mois pour remettre leur vélomoteur ou scooter en conformité et en apporter la preuve au Commissariat, sinon ils risquent une amende de 90 euros. 

Sur le même sujet

Les + Lus