Dijon : le déménagement des services du CROUS en Franche-Comté engendre des critiques

L'administration du Crous est située à Dijon au centre-ville / © FTV
L'administration du Crous est située à Dijon au centre-ville / © FTV

La fusion des régions a des conséquences, le 5 octobre, le Ministère de l'Enseignement Supérieur a annoncé le transfert du siège du CROUS de Bourgogne-Franche-Comté à Besançon. Si cette nouvelle satisfait les élus bisontins, il n'en est pas de même à Dijon.

Par F.L.

Conséquence de la fusion des régions
La fusion des services Crous était en attente, cela faisait partie de la feuille de route dictée par le ministère de l'enseignement supérieur en 2016.
Ainsi dans son bilan d'activité 2016, le CROUS de Besançon expliquait :
"Le choix de la fusion de certains Crous s’explique par une concordance territoriale entre Région, COMUE et Crous. La fusion de deux Crous comme ceux de Besançon et Dijon permet de constituer un Crous de plus
grande envergure, capable de piloter des projets plus ambitieux.
La fusion est totalement déconnectée de la carte des unités de service des Crous (restauration, hébergement, services sociaux), lesquels évoluent au regard des implantations universitaires et de leur fréquentation. Les
fusions ne concernent que les services centraux, fonctions supports et direction administrative de la vie étudiante.
Depuis 2015, les Crous de Dijon et Besançon ont intensifié leur collaboration fonctionnelle. Les deux directeurs ont exploré l’hypothèse d’une fusion des deux établissements avec pour objectifs de rendre un service de
qualité à l’étudiant en maintenant un maillage territorial de proximité. Un comité de direction commun a été créé à partir de septembre 2015. Il rassemble les deux directeurs, les deux directeurs-adjoints, les
deux agents comptables, les deux responsables des divisions de la vie étudiante, les deux responsables des ressources humaines et d’autres cadres invités à participer à ses réunions en fonction de l’ordre du jour. Le
Codir se réunit une fois par mois, alternativement à Dijon et à Besançon. Il traite de toutes les questions ayant trait au rapprochement dans un premier temps puis à la fusion des deux CROUS ainsi qu’aux relations des
deux établissements avec la COMUE.
Par lettre datée du 26 janvier 2016, le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche mandate par l’intermédiaire du Président du Cnous, les directeurs des Crous de Besançon et Dijon à programmer la fusion."


Polémique autour de la fusion et du déménagement du siège
Il s'agit cette fois de la localisation du Centre  régional des oeuvres universitaires et scolaires.
La ministre de l'enseignement supérieur vient de décider que le siège du CROUS de Bourgogne-Franche-Comté serait désormais à Besançon.
Une décison que le maire de Dijon, François Rebsamen a jugé  «incompréhensible» et «ne s’inscrivant pas dans un schéma stratégique national». Il considère ce transfert "comme une erreur : elle est à la fois un non-sens stratégique et une déception pour toutes celles et tous ceux qui ont oeuvré à la modernisation du CROUS de Dijon"

Le reportage de Jael Galichet et Romy Ho A Chuck 
  • Victorien Di Fraja, Président de l'UNEF Bourgogne
  • Eric Briez, Chargé de mission développement durable et secrétaire général de la CGT Crous
  • Dominique Froment, Directrice du CROUS Besançon
Déménagement du siège du CROUS à Besançon
La nouvelle est tombée jeudi 5 octobre. La Ministre de l'enseignement supérieur a pris la décision de fusionner les centres régionaux des oeuvres universitaires (CROUS) de Bourgogne et de Franche Comté. Et c'est Besançon qui a été choisie comme siège central. Une décision qui passe mal à Dijon.  - France 3 Bourgogne - Jael Galichet et Romy Ho A Chuck


A quoi sert le CROUS ?

Le CROUS est le Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS)
Il est impliqué dans la gestion du logement étudiant, de la restauration, de l'attribution des bourses, de l'action culturelle, de l'action sociale pour les moins de 30 ans.
Celui de Dijon fonctionne avec un budget de 22,8 millions d’euros et environ 280 agents, accompagne tout au long de leur parcours universitaire les 43 732 étudiants des 4 départements de l’académie de Dijon.

Les chiffres (2016) :
13 713 bourses versées
4 144 étudiants logés
plus d’un million de repas servis

A lire aussi

Sur le même sujet

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus