• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : les douaniers s'inquiètent de la baisse des effectifs

Photo d'illustration : contrôle des douanes en 2013 en Provence / © Max PPP Edouard Coulot
Photo d'illustration : contrôle des douanes en 2013 en Provence / © Max PPP Edouard Coulot

Les douaniers sont en en colère. Une distribution de tracts a lieu ce lundi 1er avril entre 12h et 14h à la Toison d'Or à Dijon, afin d'informer les consommateurs des risques qu'ils encourent à cause du manque de personnel dans les brigades de Douane et de la fermeture de très nombreux services.

Par Christophe Tarrisse

Ils ont des choses à déclarer !


Les services des douanes sont en colère. Ce lundi 1er avril, à Dijon, ils ont distribué des tracts à la Toison d'Or, à Dijon, entre 12h et 14h .

Objectif : informer les consommateurs des risques qu'ils encourent, notamment à cause du manque de personnel dans les brigades des douanes et de la fermeture de très nombreux services.

Dans un communiqué, l'intersyndicale des services des douanes en Bourgogne précise : "sur les 20 dernières années , 6 000 emplois ont été supprimés, soit 30 % de la masse salariale. Sur la même période, en Bourgogne, 7 services ont fermé.
A ce jour, la brigade de Chalon-sur-Saône est en sursis grâce à un recours devant le tribunal administratif".

 

"99 % des marchandises qui entrent sur le territoire ne sont pas contrôlées"


Même constat sur les effectifs, pour les syndicats qui ajoutent que 5 postes d'agents ont disparu cette année.
Les syndicats précisent : "le manque de moyens humains se traduit par une grande souffrance au travail et par l'abandon pur et simple de la mission de contrôle dans plusieurs sites."

Conséquence en terme de travail : "99 % des marchandises qui entrent sur le territoire ne sont pas contrôlées. Sur 5 millions de jouets contrôlés, plus d'un million sont non conformes, parmi lesquels 53 000 sont considérés comme dangereux."

A lire aussi

Sur le même sujet

Canicule : un feu de forêt s’est déclaré à Villeferry en Côte-d’Or

Les + Lus