Dijon : des enseignants qui ont fait la grève des notes du bac rendent leurs copies

Des enseignants de l'académie de Dijon, qui avaient participé au mouvement de rétention des notes du baccalauréat 2019, ont décidé de rendre les copies qu’ils avaient corrigées. / © Tiphaine Pfeiffer
Des enseignants de l'académie de Dijon, qui avaient participé au mouvement de rétention des notes du baccalauréat 2019, ont décidé de rendre les copies qu’ils avaient corrigées. / © Tiphaine Pfeiffer

Des enseignants, qui avaient participé au mouvement de rétention des notes du baccalauréat, ont décidé de rendre les copies qu’ils avaient corrigées. Ils les ont apportées au rectorat à Dijon.
 

Par B.L.

Le bras de fer qui opposait une partie des enseignants au ministre de l’Education touche-t-il à sa fin ?
En tous cas, plusieurs professeurs qui avaient refusé de rendre les copies du bac ont décidé de les apporter au rectorat de Dijon ce vendredi 5 juillet 2019 dans l'après-midi.

Ils étaient une vingtaine accompagnés d'environ 200 personnes, principalement des enseignants et quelques élèves qui leur ont fait une haie d'honneur. Les grévistes de la notation se sont dit "éprouvés par les menaces qu'ils ont reçues parfois plusieurs fois par jour". Des "menaces de saisie ou de poursuites pénales". 

Ils ont toutefois assuré que le mouvement de protestation contre la réforme du lycée allait se poursuivre sous d'autres formes. 

 
Les enseignants qui ont fait la grève des notes du bac ont décidé de rendre leurs copies vendredi 5 juillet 2019. / © Tiphaine Pfeiffer
Les enseignants qui ont fait la grève des notes du bac ont décidé de rendre leurs copies vendredi 5 juillet 2019. / © Tiphaine Pfeiffer


Rappelons que les résultats du bac sont tombés ce matin et qu’un petit nombre de candidats se sont vu attribuer des notes provisoires, car les enseignants qui avaient corrigé leurs copies refusaient de les rendre. 

Ces contestataires voulaient forcer le gouvernement à rouvrir des négociations sur les réformes du lycée et du bac. Ils estiment que ces réformes vont contribuer à renforcer les inégalités entre les établissements scolaires.

Les professeurs qui ne rendent pas les travaux des élèves au plus vite seront "considérés comme grévistes à partir du jour où ils ont pris les copies, ça signifie un retrait de salaire de 10 à 15 jours", avait prévenu le ministre de l’Education.
 
Dijon : des enseignants qui ont fait la grève des notes du bac rendent leurs copies
Des enseignants, qui avaient participé au mouvement de rétention des notes du baccalauréat, ont décidé de rendre les copies qu’ils avaient corrigées. Ils les ont apportées au rectorat à Dijon. - France 3 Bourgogne - Tiphaine Pfeiffer, Dalila Iberrakene, Laurence Crotet-Beudet

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus