Dijon : Eric Loizeau, président du jury film des Ecrans de l’aventure, en direct ce soir

La 23ème édition de ce festival international du Film d’Aventure de Dijon présentait 21 films français et étrangers sur le thème de l’aventure. C'est le film Nomade des mers de Corentin de Chatelperron qui a reçu le prix de la Toison d'Or. 

Par Muriel Bessard

21 films étaient programmés cette année dans les cinémas Olympia et Darcy. Au programme de cette 23ème édition : une balade dans des parcs nationaux en Norvège, une histoire d’amour en vélo , une traversée du Caucase à ski, une expédition à la recherche d’un trésor englouti dans l’Océan Indien, des aventures totalement urbaines aux Etats-Unis, de l’alpinisme, de la navigation sur mer et dans le ciel, des rencontres, des exploits, des aventures très chaudes et d’autres glaciales… toutes les facettes de l’aventure d’aujourd’hui.

Le palmarès a été dévoilé ce samedi 11 octobre à 17 heures. Les films primés seront ensuite projetés au cinéma Olympia ce soir de 20h30 à 22h30 et demain dimanche au cinéma Darcy de 14h à17h.

=> le programme des Ecrans de l'aventure édition 2014

Le président du jury film de cette 23ème édition du festival des Ecrans de l’aventure est Eric Loizeau, navigateur et alpiniste. Il sera l’invité du journal de 19h de France 3 Bourgogne.


ITW Eric Loizeau


Le palmarès des Ecrans de l'Aventure

  • La Toison d’or du film d’aventure (doté de 5 000 € par la ville de Dijon) pour : Nomade des mers de Corentin de Chatelperron
  • Le Prix spécial du jury pour Le Monde de glace de Jérôme Maison.
  • Le Prix Jean-Marc Boivin pour China Jam d’Evrard Wendenbaum.
  • Le Prix Ushuaïa TV/Ecrans de l’aventure de Dijon pour Nomade des mers de Corentin de Chatelperron
  • Le Prix des jeunes de la ville de Dijon (doté par la librairie Grangier) a été remis par 5 jeunes du Conseil municipal d’enfants au film Nomade des mers de Corentin de Chatelperron.
  • Le Prix Alain Bombard (doté de 1 500 € par EDF en Bourgogne) Ce prix, qui récompense le caractère exceptionnel d’une aventure comportant un enseignement, est remis au film Jolokia, des marins pas comme les autres d’Éric Bellion et Pierre Meisel
  • Le trophée Peter Bird, créé en la mémoire du rameur britannique Peter Bird, disparu en 1996, pour récompenser la persévérance et la ténacité dans la poursuite d'un projet exceptionnel à l'image de Peter. Ce trophée est remis à Jamie Andrew du film The limbless mountaineer.
  • L’ensemble du jury remet une mention spéciale au film Urban Escape de David de Rueda et Mélanie de Groot van Embeden.
  • La Toison d’or de l’aventurier de l’année : ce prix qui récompense un aventurier, une aventurière ou même parfois une équipe dont l’expédition a marqué par son engagement et son authenticité. Le prix a été remis pour l’équipe du film Le monde de glace.
  • La Toison d’Or du livre d’aventure. Ce prix récompensant à la fois la valeur d’un voyage au long cours, l’engagement physique et moral et le style littéraire du récit de l’auteur a été remis au livre Les cavaliers afghans de Louis Meunier.

Les jurys 2014

Le jury du film d’aventure était présidé par le « skipper-montagnard » Eric Loizeau, il était accompagné de Katia Chapoutier (réalisatrice), Caroline Riegel (ingénieur, écrivain-voyageur), Sylvain Braun (réalisateur), Alain Tixier (réalisateur).
Le jury du livre d’aventure était présidé par Bruno de Cessole (journaliste à Valeurs Actuelles), il était accompagné de Christophe Buisson (rédacteur en chef culture au Figaro Magazine), Chantal Edel
(écrivain, responsable du prix du livre), Marine de Tilly (journaliste du magazine Le Point), Katia Fondecave (Bibliothèque municipale de Dijon) et Sylvain Tesson (écrivain et président de La Guilde).
Eric Loizeau, équipier d’Eric Tabarly, a été vainqueur de deux étapes de la Whitbread 1977-1978, de trois transats, recordman de l’Atlantique en solitaire (1982) et champion du monde des multicoques (1986).  Il a créé le fameux trophée Mer-Montagne qui associe marins et montagnards pour une épreuve sportive se déroulant chaque année dans une station de sports d’hiver. Il est l’auteur chez Glénat de « Du cap Horn à l’Everest » en 2004 et « Chavirés » en 2011.


=> le témoignage d'un réalisateur participant au festival :

Julien Cabon, co-réalisateur film "L'obsession de l'ours"

 

Les films primés

  • La Toison d’or du film d’aventure (doté de 5 000 € par la ville de Dijon) pour : Nomade des mers – Expédition gold of Bengal Un film de Corentin de Chatelperron Production : FL Concepts. France – 52 minutes–201. Après avoir construit avec son équipe, Gold of Bengal, un voilier en fibre de jute, le jeune ingénieur Corentin de Chatelperron décide de partir tester lui-même le prototype ! L’expérience ? Vivre comme un « nomade des mers », en autonomie complète. Il équipe le bateau d’une serre, d’un poulailler, de divers systèmes de survie bricolés et embarque pour 6 mois de cabotage dans les îles désertes du golfe du Bengale.
  • Le Prix spécial du jury pour Le Monde de glace. Un film de Jérôme Maison. Production : MC4, Thalassa. France – 52 minutes – 2014. Laurent, Olivier et Tanguy, trois apnéistes de haut niveau, rompus à la fraîcheur des eaux bretonnes, sont partis sur les rives de la péninsule antarctique pour nager avec les grands mammifères marins de l'océan austral. À bord d’un voilier, ils ont contourné les tempêtes pour se fondre dans la mer glaciale en quête de rencontres aquatiques. Ils ont dû aussi se dépasser pour accepter l'immersion dans une eau à 1 degré, ne pas plier face au froid et, finalement, convoiter la suprême récompense.
  • Le Prix Jean-Marc Boivin pour China Jam. Un film réalisé et produit par Evrard Wendenbaum. France – 55 minutes – 2014. Férus de grandes parois verticales, Evrard Wendenbaum et les grimpeurs belges Sean Villanueva O'Driscoll, Nicolas Favresse, Stéphane Hanssens ont rejoint les Monts Célestes à la frontière sinokirghize. Après un long trek et deux semaines passées à vivre suspendu en paroi, ils ont gravi, pour la première fois en libre, le gigantesque pilier sud-est du Kyzyl Asker (5 842 m). Auréolée d'une bonne dose d'humour et d'incroyables sessions musicales, leur performance en paroi n'en est pas moindre.
  • Le Prix Ushuaïa TV/Ecrans de l’aventure de Dijon pour Nomade des mers – Expédition Gold of Bengal.Un film de Corentin de Chatelperron. Production : FL Concepts. France – 52 minutes– 2014. Après avoir construit avec son équipe, Gold of Bengal, un voilier en fibre de jute, le jeune ingénieur Corentin de Chatelperron décide de partir tester lui-même le prototype ! L’expérience ? Vivre comme un « nomade des mers », en autonomie complète. Il équipe le bateau d’une serre, d’un poulailler, de divers systèmes de survie bricolés et embarque pour 6 mois de cabotage dans les îles désertes du golfe du Bengale.
  • Le Prix des jeunes de la ville de Dijon (doté par la librairie Grangier) a été remis par 5 jeunes du Conseil municipal d’enfants au film Nomade des mers – Expédition Gold of Bengal Un film de Corentin de Chatelperron. Production : FL Concepts. France – 52 minutes–2014(descriptif cidessus).
  • Le Prix Alain Bombard (doté de 1 500 € par EDF en Bourgogne)Ce prix, qui récompense le caractère exceptionnel d’une aventure comportant un enseignement, est remis au film Jolokia, des marins pas comme les autres. Deux passionnés, Éric Bellion et Pierre Meisel, se sont lancé un défi un peu fou : monter un équipage de12 néophytes, les entraîner et les engager sur des courses à la voile habituellement réservées à des navigateurs expérimentés. L’idée paraît folle mais pourtant, en un an, l’équipage de « borgne-fesses sociaux et physiques », comme ils se plaisent à dire, se retrouve embarqué à bord de Jolokia pour prendre le départ de prestigieuses courses au large. Le résultat est au-delà de leurs espérances...
  • Le trophée Peter Bird. Créé en la mémoire du rameur britannique Peter Bird, disparu en 1996, pour récompenser la persévérance et la ténacité dans la poursuite d'un projet exceptionnel à l'image de Peter. Ce trophée est remis à Jamie Andrew du film The limbless mountaineer.
  • L’ensemble du jury remet une mention spéciale au film Urban Escape de David de Rueda et Mélaniede Groot van Embeden. Production : Mitiki. France – 52 minutes – 201. De tout temps, les ruines ont fasciné. Aujourd'hui, il y a plus de bâtiments abandonnés qu'il n'y en a jamais eu. À bord d'un van, David et Mélanie vont rejoindre des Américains fans d’explorations urbaines. Le film nous entraîne dans leurs aventures les plus secrètes à New York, Detroit, Nashville, Denver et San Francisco. Tels des amoureux du patrimoine, ils nous invitent à porter un regard neuf sur l'histoire moderne et à découvrir une discipline riche en sensations fortes
  • La Toison d’or de l’aventurier de l’année : Ce prix qui récompense un aventurier, une aventurière ou même parfois une équipe dont l’expédition a marqué par son engagement et son authenticité. Le prix a été remis pour l’équipe du film Le monde de glace.
  • La Toison d’Or du livre d’aventure. Ce prix récompensant à la fois la valeur d’un voyage au long cours, l’engagement physique et moral et le style littéraire du récit de l’auteur a été remis au livre Les cavaliers afghans de Louis Meunier.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Les + Lus