Dijon : le gérant d’une boutique de produits dérivés du cannabis mis en examen

Publié le Mis à jour le

Le gérant de la boutique Biokonopia à Dijon, vendant des produits dérivés du cannabis, a été mis en examen mercredi 25 juillet.

C’est une opération de plus sur ces nouvelles boutiques qui ouvrent dans toute la France : celles qui vendent des produits dérivés du cannabis. Le gérant de 21 ans de la boutique dijonnaise Biokonopia a été mis en examen, mercredi 25 juillet, a indiqué le procureur de la République de Dijon, Eric Mathais.

Le gérant avait été placé en garde à vue mardi 24 juillet, à la suite d’une perquisition. Le magistrat instructeur a placé le gérant sous contrôle judiciaire. "Il va notifier, dans les prochaines heures, une ordonnance de fermeture du commerce pour une durée de 6 mois", précise le communiqué du parquet.

Cette franchise s’était lancé une semaine avant la mise en examen de son gérant et proposait des produits à base de cannabidiol (CBD), affichant un taux de THC censé être autorisé.


Un reportage de Raphaël ABD EL NOUR, Christophe GAILLARD et Cécile FRÈREBEAU avec
Mère du gérant
Eric Mathais, procureur de la République - Dijon
 
Dijon : le gérant d’une boutique de produits dérivés du cannabis mis en examen ©France 3 Bourgogne
 

Un autre gérant mis en examen


Cette affaire intervient une semaine seulement après la mise en examen du gérant d’une autre boutique à Dijon, fermée pour 6 mois. Une perquisition a eu lieu au lendemain de l’ouverture de l’enseigne Bestown.

Un stock de divers produits a été saisi : notamment de l’herbe de cannabis, de l’huile, du sirop, du pollen, des cristaux. Selon le procureur, ce sont bien des produits stupéfiants et sont donc interdits.

Dans la région, plusieurs boutiques vendant des produits dérivés du cannabis ont ouvert : à Chalon-sur-Saône et Besançon notamment.