Dijon : une manifestation contre les violences sexistes et sexuelles

"Mettre la pression" sur le gouvernement pour qu’il prenne des mesures urgentes contre les féminicides et les violences faites aux femmes : c’est le but de la manifestation qui a été organisée à Dijon comme dans de nombreuses villes de France.
 
Plusieurs centaines de personnes rassemblées ce samedi après-midi, place de la Libération à Dijon
Plusieurs centaines de personnes rassemblées ce samedi après-midi, place de la Libération à Dijon © Dalila Iberrakene

Dans quel contexte a eu lieu cette manifestation ?

De nombreux rassemblements ont été organisés en France samedi 23 novembre 2019, à deux jours de la Journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes. A Dijon, le cortège est parti de la place de la Libération en début d'après-midi, un peu après 14h. Plus d'un millier de personnes ont répondu à l'appel.

 
Une manifestation contre les violences faites aux femmes a eu lieu à Dijon samedi 23 novembre 2019
Une manifestation contre les violences faites aux femmes a eu lieu à Dijon samedi 23 novembre 2019 © Dalila Iberrakene


Objectif des manifestants : presser le gouvernement d’agir contre le fléau des violences faites aux femmes. Depuis le début de l’année, 137 femmes sont mortes sont les coups de leur conjoint ou compagnon. On estime que, tous les ans, environ 220 000 femmes subissent des violences sexistes ou sexuelles.

 Reportage de Michel Gillot, Dalila Iberrakene et Laurence Crotet-Beudet



En septembre, le gouvernement a lancé un "Grenelle des violences conjugales".
Après deux mois de concertation avec les acteurs de terrain, des mesures concrètes devraient être annoncées lundi 25 novembre.


  

C’est quoi le Collectif du 25 novembre ?

Le Collectif du 25 novembre, qui regroupe plusieurs associations, est à l’origine de la manifestation organisée à Dijon.
L’objectif est de sensibiliser le public aux violences faites aux femmes, en s’adressant à tout le monde, les jeunes comme les adultes.
"C'est en unissant nos forces que nous pourrons combattre ces violences", expliquent les membres du collectif.

Parmi les appels à manifester, il y a celui lancé par Stéphanie Modde, adjointe au maire de Dijon en charge de l'écologie urbaine et du cadre de vie et candidate Europe Ecologie Les Verts aux municipales de 2020.
"Retrouvons-nous nombreuses et nombreux pour dénoncer l’inaction du gouvernement actuel", lance-t-elle.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
femmes société manifestation social