Dijon : mobilisation des parents d'élèves de l'école Jean Jaurès

Parents et enseignants sont inquiets de la situation de l'école maternelle Jean Jaurès 2 à Dijon. Ils craignent la fermeture d'une classe à la rentrée prochaine.

Par J.G.

L'approche de la rentrée scolaire est souvent source d'inquiétude pour les parents et les enseignants, surtout quand l'inspection académique envisage des fermetures de classes.

A l'école maternelle Jean Jaurès 2 de Dijon, les parents d'élèves  se sont rassemblé ce vendredi après-midi pour manifester leurs craintes. Une école qui avait obtenu une troisième classe après d'âpres négociations mais l'histoire semble se répéter pour la rentrée prochaine.

L'inspection académique, ne souhaite pas maintenir le poste de la troisième classe de l'école alors que selon les parents et les enseignants il y aurait, à ce jour, 65 élèves de secteur inscrits pour la rentrée de septembre sans compter les inscriptions de dernière minute, qui ont généralement lieu fin août.

Selon la direction de l'école, s'ajoutent à ce chiffre, 4 enfants de moins de 3 ans et 9 demandes de dérogations entrantes bloquées à la mairie qui ne peut pas les valider dans le cas où il resterait seulement deux classes.

Les parents ne souhaitent pas des classes de maternelle à plus de 30 élèves et espèrent se faire entendre de l'inspection académique et de la mairie de Dijon. 

De son côté, l'inspection académique estime que "le troisième poste est une mesure provisoire mis en place à la rentrée dernière" et a choisi, dans un premier temps, de ne pas le pérenniser.

L'administration déclare suivre, de près, l'évolution des inscriptions et "la situation de l'école reste sous surveillance". L'inspection académique qui précise qu'aucune décision ne sera prise dans les prochains jours et la situation sera réévaluée à la rentrée en fonction des inscriptions effectives. 
 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus