Dijon : les Petits Ducs, le tournoi qui a vu passer Richard Gasquet et Amélie Mauresmo

Le tournoi des Petits Ducs accueille 250 joueurs âgés de 13-14 ans / © France 3 Bourgogne
Le tournoi des Petits Ducs accueille 250 joueurs âgés de 13-14 ans / © France 3 Bourgogne

La 30e édition du tournoi de tennis des Petits Ducs a lieu à Dijon, du 9 au 16 février 2018. Il accueille des jeunes qui deviendront peut-être un jour les tout meilleurs français.

Par Valentin Chatelier

Amélie Mauresmo, Richard Gasquet, Gaël Monfils… les grands noms du tennis français sont passés par le tournoi des Petits Ducs. Ce tournoi de tennis a lieu à Dijon. Sa 30e édition se déroule du 9 au 16 février 2018.

250 jeunes âgés de 13-14 ans viennent tenter leur chance. Ils sont pour la plupart français, mais quelques internationaux sont également présents. "C’est ma deuxième fois ici. L’année dernière j’ai terminé 2e, c’est vraiment un tournoi difficile. Plein de bons joueurs français y sont passés, c’est stimulant. Faire une bonne performance ici signifie beaucoup pour nous", note Aadhithi Vurum, de l’académie Mouratoglou. Celle qui est Indienne s’entraîne dans l’un des meilleurs pôles français.

Se faire un nom


Gagner ce tournoi peut même permettre de se faire un nom, selon l’entraîneur Alexandre Blossier : "C’est une surface assez rapide ici. C’est bien, ça incite les jeunes de jouer vers l’avant, c’est ce qu’on leur demande. Gagner ce tournoi pour les jeunes ça leur fait un petit nom."

Et à moins de 15 ans, la différence physique entre les joueurs peut être décisive. Rania Belouaj, 13 ans, de l’ASM Belfort, était la dernière bourguignonne en lice dans le tournoi féminin. Son adversaire était plus grande qu’elle. "C’était dur parce qu’elle était grande. Elle frappait très fort. C’est assez compliqué car des filles grandissent très vite. Et certains grandissent après", explique-t-elle.


Un reportage de Youenn GOURLAY, Romain LIBOZ et Patrick JOUANIN avec
Rania Belouaj, ASM Belfort
Aadhithi Vurum, académie Mouratoglou
Alexandre Blossier, entraîneur

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus