Cet article date de plus de 5 ans

Dijon : la place de la Libération se refait une beauté

Les balustrades qui ornent les arcades de la place de la Libération vont être nettoyées. C’est une des retombées de l’inscription du secteur sauvegardé de Dijon sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
© France 3 Bourgogne

De la place Royale à la place de la Libération

La place de la Libération a été aménagée au 17e siècle. C’est une des plus belles pièces du patrimoine architectural de Dijon.
Elle a été conçue en en forme d’hémicycle par l’architecte Martin de Noinville. On peut y admirer une succession d’arcades couronnées de balustres. Cette architecture servait d’écrin à une statue équestre de Louis XIV installée sur la place entre 1741 et 1792.

A l’origine, cette place s’appelait place Royale, avant d’être rebaptisée place d’armes en 1831, puis place de la Libération en 1944.

Les outrages des ans

Au fil des siècles, la balustrade qui couronne la place s’est encrassée. La municipalité a donc décidé de la faire nettoyer. Cela permettra de mettre davantage en valeur le secteur sauvegardé de Dijon qui est désormais inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre des Climats du vignoble de Bourgogne.

Les travaux se dérouleront de 7h à 11h45 et de 14h15 à 18h, afin de limiter la gêne pour les restaurants installés sur la place. Le chantier, qui a débuté lundi 15 février 2016, devrait durer un mois.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture culture unesco patrimoine