Dijon : la ville célèbre le 75e anniversaire de sa Libération

Une plaque installée devant le jardin Darcy rappelle que la libération de Dijon a eu lieu le 11 septembre 1944 / © B.L.
Une plaque installée devant le jardin Darcy rappelle que la libération de Dijon a eu lieu le 11 septembre 1944 / © B.L.

C’était un lundi, le 11 septembre 1944. Ce jour-là, l’armée française fait son entrée à Dijon que les Allemands ont évacué dans la nuit. Les soldats sont acclamés par les habitants. 75 ans plus tard, des commémorations vont célébrer cette page d’histoire.
 

Par B.L.

Mercredi 11 septembre 2019, la ville de Dijon se souviendra de sa libération en septembre 1944.

Après plus de quatre années d’occupation par l’armée allemande, une foule en liesse réunie place Darcy a accueilli la 1re armée française et les FFI (forces françaises de l’intérieur).

La 1re armée française avait débarqué le 16 août sur les côtes de Provence. Elle avait libéré Toulon le 26 août, Marseille le 28, Lyon le 3 septembre. Elle poursuivait sa route avec pour objectif de contribuer à prendre les occupants en tenaille pour les empêcher de s’échapper vers l’Allemagne par la trouée de Belfort. Une tâche loin d’être simple.

Une chronique rédigée par Jacques Lasalle raconte cet instant historique : "A l’aube du 11 septembre, les patrouilles du 3e Chasseurs d’Afrique, parties de Chenôve, trouvent le vide devant elles. Sous le carillon des cloches – écrit le général de Lattre – la population dijonnaise en liesse acclame les hommes du sous-groupement Durosoy, venu par Longvic, du détachement Desazars, avec le bataillon de Choc – tous ceux de du Vigier dont l’action convergente et coordonnée avec autant d’initiative que de strict souci d’exécution de mes directives, a permis la délivrance de la capitale de la Bourgogne sans qu’elle ait eu à l’acheter au prix de nouvelles souffrances."


 
Le 13 septembre, dans Dijon libérée depuis 2 jours, les troupes françaises participent au défilé de la Libération entre la Place Darcy et l’Hôtel de Ville. / © ECPAD
Le 13 septembre, dans Dijon libérée depuis 2 jours, les troupes françaises participent au défilé de la Libération entre la Place Darcy et l’Hôtel de Ville. / © ECPAD

 

Quel est le programme des commémorations du 75e anniversaire de la Libération de Dijon ?

Mercredi 11 septembre 2019

 -9h : Église Notre Dame
Célébration d’un office religieux

-10h 45 : Jardin Darcy
-Cérémonie devant la plaque Rhin et Danube en présence des autorités et des groupements d’anciens combattants
-Lecture de l'ordre du jour n° 3 du maréchal de Lattre de Tassigny
-Lecture de la dernière citation du capitaine Georges Guynemer
-Dépôt de gerbes par les autorités et les groupements d’anciens combattants accompagnés par les élèves de l’école élémentaire Joséphine Baker
-Lâcher de ballons tricolores et de messages sur le thème de la ville de Dijon par les élèves de l’école Joséphine Baker et du collège Gaston Bachelard
-La Marseillaise chantée par les élèves et l’assemblée accompagnés par l’Harmonie municipale

-11h 15 : De la place Darcy à la place de la Libération
Défilé des porte-drapeaux, précédés des musiciens de l’Harmonie municipale

-11h 25 : Hôtel de ville – Logis du Roy
-Dépôt d’une gerbe à la plaque commémorative des agents communaux morts pour la France de 1939 à 1945
-Sonnerie aux morts par deux clairons avec garde d'honneur par deux sapeurs-pompiers
-Hymne européen interprété en allemand et en français par les enfants de l’école élémentaire Anjou et par des élèves malentendants du collège Gaston Bachelard qui signeront le chant

-11 h 30 : Hôtel de ville - Salle des États
Le maire François Rebsamen prononcera un discours au cours duquel il lancera officiellement l’opération « Les chemins de mémoire ». Il s'agit d'un parcours mémoriel qui permettra de tout connaître des hommes, des femmes et des évènements qui ont marqué la ville pendant les guerres tous conflits confondus, de la guerre de 1870 à l’Algérie en passant par les deux guerres mondiales. 


 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
 

Dijon va inaugurer le mail Capitaine Guynemer

Dans le cadre des cérémonies du 75e anniversaire de la Libération de Dijon, la ville va inaugurer un mail qui portera le nom de Georges Guynemer. Cet as de l’aviation, héros de la guerre 1914-1918, fut le parrain de l’ancienne Base Aérienne 102 Dijon-Longvic.

Une voie de l’écocité Jardin des Maraîchers, qui est actuellement en construction à Dijon, portera le nom du célèbre pilote de guerre mort le 11 septembre 1917 à l’âge de 22 ans.

Il s’agit d’un aménagement paysager de 500 mètres de long, situé à l'angle des rues Dr Bertillon et Ernest Champeaux, qui sera baptisé : le « Mail Capitaine Guynemer - 1894 – 1917 - Héros de l’aviation ».

Cette décision avait été prise par une délibération de Dijon métropole le 21 janvier 2016, l’année du centenaire de la désignation de Georges Guynemer comme premier porte drapeau de l'aviation militaire.
 
Dijon : la ville célèbre le 75e anniversaire de sa Libération
C’était un lundi, le 11 septembre 1944. Ce jour-là, l’armée française fait son entrée à Dijon que les Allemands ont évacué dans la nuit. Les soldats sont acclamés par les habitants. 75 ans plus tard, des commémorations vont célébrer cette page d’histoire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus