• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dijon : les jeunes appellent à la grève pour le climat

Youth for Climate France a organisé une grande manifestation à Paris vendredi 22 février 2019 / © Vincent Isore / MAXPPP
Youth for Climate France a organisé une grande manifestation à Paris vendredi 22 février 2019 / © Vincent Isore / MAXPPP

Partout dans le monde, un appel à manifester est lancé pour vendredi 15 mars 2019. Objectif : inciter les gouvernements à lutter contre le réchauffement climatique. A Dijon, un rassemblement de Youth for Climate est prévu place Darcy.
 

Par B.L.


Tout est parti de Greta Thunberg, une lycéenne suédoise, qui fait la grève de l'école tous les vendredis.
Depuis l’été dernier, elle s’installe devant le Parlement à Stockholm pour demander aux élus d’agir concrètement contre le changement climatique.

Son mouvement baptisé "Fridays for Future" s’est répandu à travers le monde. De nombreux lycéens se mobilisent désormais tous les vendredis en Allemagne, Australie, Belgique, Finlande, Pays-Bas, Suède, Suisse...

En France, une grande manifestation a eu lieu à Paris vendredi 22 février et Emmanuel Macron a reçu Greta Thunberg à l'Élysée.

 
Manifestation de Youth for Climate (la jeunesse pour le climat) à Paris vendredi 22 février 2019 / © Le Pictorium/Maxppp
Manifestation de Youth for Climate (la jeunesse pour le climat) à Paris vendredi 22 février 2019 / © Le Pictorium/Maxppp
 

Quel est le but du rassemblement du vendredi 15 mars ?


La jeune Suédoise, âgée de 16 ans, appelle à une "grève mondiale pour le futur" le vendredi 15 mars. A Dijon, un rassemblement est prévu ce jour-là place Darcy, de 14h à 18h. L’appel est lancé par le mouvement Youth for Climate Dijon, qui s’est créé sur le modèle de Youth for Climate France (la jeunesse se bat pour le climat).

"En 2015, tous nos gouvernements se sont engagés à protéger notre avenir en maintenant le réchauffement climatique en dessous de 1,5°. Trois années se sont écoulées, et notre avenir semble plus sombre que jamais, notre génération devra faire face à des guerres massives, à la famine, à des catastrophes environnementales, tout cela parce que les adultes d'aujourd'hui ne se soucient pas de demain", expliquent les membres de Youth for Climate Dijon.

"Le 15 mars, écoliers, collégiens, lycéens, étudiants rejoignez-nous pour la plus grande grève scolaire mondiale. Nous invitons aussi toutes les autres personnes pour réveiller les institutions, pour faire bouger les choses", précise l’appel lancé sur les réseaux sociaux.

 


Cet appel intervient alors que la France connaît un mois de février d'une douceur exceptionnelle. En Bourgogne, le mercure a atteint jusqu'à 20 degrés ces derniers jours. 
Des températures dignes d'un mois d'avril, si bien que les abeilles se croient au printemps, ce qui les met en danger car l'hiver n'est pas fini, rappelle Paul Ferte, directeur général de l’école des hautes études en apiculture de Dijon.

 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus