Foot : le PSG a du mal à digérer sa défaite à Dijon

"C'est une belle page de l'histoire du club", déclare Stéphane Jobard, l'entraîneur du DFCO, après la victoire de Dijon 2-1 face au PSG, vendredi 1er novembre 2019. / © MAXPPP//Arnaud Journois
"C'est une belle page de l'histoire du club", déclare Stéphane Jobard, l'entraîneur du DFCO, après la victoire de Dijon 2-1 face au PSG, vendredi 1er novembre 2019. / © MAXPPP//Arnaud Journois

"On a pris une leçon à Dijon", c’est la mise en garde de l’entraîneur du Paris Saint-Germain à son équipe qui se prépare à affronter le Club Bruges, lors de la 4e journée de Ligue des champions.
 

Par avec AFP

Quand Dijon traumatise le PSG

C’est avec le souvenir cuisant de sa défaite face à Dijon que le PSG va affronter le Club Bruges, en phase de groupe de Ligue des champions, mercredi 6 novembre à 21h, au Parc des Princes.

Malgré la victoire 5-0 à l'aller, grâce notamment à un triplé de Kylian Mbappé, les Parisiens sont sur la défensive.
Car, la défaite (2-1), contre Dijon, la lanterne rouge du championnat, n’est toujours pas digérée au bout de quatre jours.

"Je n'ai pas vraiment d'explications", déclare le milieu parisien Idrissa Gueye. "On est attendu, tout le monde aimerait gagner contre le PSG. C'était un non-match (contre Dijon). On espère que ce sera la dernière fois. Il ne faut pas prendre les matches de manière facile et rester concentrés jusqu'à la fin".

 

 

"C'est une bonne leçon pour nous"


Après le match perdu à Dijon vendredi 1er novembre, le coach parisien a dû remonter son équipe.
"C'était nécessaire de prendre deux jours (de repos), de parler avec les joueurs de manière critique. On doit s'améliorer, apprendre. C'est une bonne leçon pour nous", reconnaît Thomas Tuchel.
"Si on joue avec trop de confiance, l'idée que rien ne peut se passer, toutes les choses peuvent se passer", résume le coach du PSG.

"On est en novembre ! Que ce soit le Real Madrid ou autre, aucune équipe n'a gagné la Ligue des champions en novembre ou en décembre", analyse l'entraîneur parisien. "C'est pour ça que l'on doit garder les pieds sur terre, rester modeste, et ne pas trop penser à gagner. Pour nous, le défi, c'est de gagner le groupe."

"J'ai toujours confiance en mon équipe, car ils ont montré beaucoup de fois qu'ils sont capables de jouer à un niveau très sérieux. Si on regarde le résultat (de l'aller contre Bruges), c'était vraiment extraordinaire, mais on a eu des difficultés pendant quelques minutes", conclut Thomas Tuchel.

Le PSG est leader du groupe A avec 9 points contre 4 au Real Madrid. Les Parisiens peut déjà se qualifier pour les 8e de finale en cas de victoire mercredi (21h00).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus