“Justice morte” : les avocats du barreau de Dijon en grève générale les 15 et 16 février

La cité judiciaire de Dijon est située boulevard Clémenceau, dans le quartier des affaires / © Isabelle Rivierre
La cité judiciaire de Dijon est située boulevard Clémenceau, dans le quartier des affaires / © Isabelle Rivierre

Les avocats du barreau de Dijon sont en grève jeudi 15 et vendredi 16 février, pour "protester contre les projets de réforme de la Justice". Les magistrats et les greffiersparticipent également au mouvement.

Par Valentin Chatelier

La cité judiciaire marquée par la grève des avocats, des greffiers et des magistrats, jeudi 15 février 2018.

90 avocats de Dijon ont voté pour une grève générale. Une manifestation a lieu le 15 février à 10h, devant la Cité judiciaire de Dijon. Une conférence de presse avec les magistrats se tient quant à elle à 10h30, dans les locaux de l’Ordre des avocats de la Cité judiciaire.

Le barreau de Dijon indique notamment dans un communiqué qu’il exige "de conserver [leur] Cour d’appel de plein exercice à Dijon" et qu’il refuse "les spécialisations et autres ‘délestages’ qui n’ont d’autre objectif que de vider de leur substance [les] juridictions et d’éloigner les justiciables des lieux de Justice".



Une mobilisation nationale


Le Conseil national des barreaux (CNB) a appelé tous les avocats de France à la mobilisation jeudi 15 février, sur les marches des palais de justice dans toute la France. La revendication générale est un meilleur accès à la justice et une inquiétude vis-à-vis "des réformes en cours sur l’organisation territoriale des juridictions".

 

Un reportage de Yaël BENAMOU, Romain LIBOZ et Philippe SABATIER avec
Stéphane Creusvaux, avocat à la Cour d'Appel
Dominique Clemang, bâtonnier de l'ordre
Elisabeth Philiponet, conseillère à la cours d'appel de Dijon

"Justice morte" : les avocats du barreau de Dijon en grève générale


A lire aussi

Sur le même sujet

Côte-d'Or : focus sur l'emploi dans la filière viti-vinicole

Les + Lus