Météo-France : Noël au balcon et des températures beaucoup trop douces pour la saison

L'année 2019 se termine par un mois de décembre très doux. C’est le cas dans toute la France et notamment en Bourgogne. On est 6 à 9 degrés au-dessus des moyennes de saison.
 

Par B.L.

Il fera environ 13 degrés … le 24 décembre !

Décembre 2019 pourrait se classer au 3e ou au 4e rang des mois de décembre les plus chauds en France, annonce Météo-France.

On enregistre actuellement des températures très douces pour la saison un peu partout en France. Pour cette fin décembre 2019, les maximales en Bourgogne-Franche-Comté tourneront autour de :

-13 degrés lundi 23 décembre et mardi 24 décembre
-10 degrés mercredi 25 décembre
-8 degrés jeudi 26 décembre
-9 degrés vendredi 27 décembre

En principe, à cette époque de l’année, au meilleur de l’après-midi il devrait faire environ 4 degrés. Or, en ce moment, on est 6 à 9 degrés au-dessus des moyennes de saison.
A noter que, pour l’instant, on n’a pas encore battu le record de douceur qui date de 2017 : cette année-là, le jour du 31 décembre, il avait fait … 15,2 degrés à Dijon.


Les températures minimales sont aussi beaucoup plus douces que la moyenne.
Météo-France ne prévoit pas de gelées matinales pour les prochains jours. Au petit matin, les minimales tourneront autour de 2 à 6 degrés en moyenne (au lieu de 1 degré).
 
 

Des mois de décembre de plus en plus doux au fil des ans

De façon générale, on observe un radoucissement des températures au mois de décembre.
Si on prend la moyenne des températures (minimum + maximum), le mois de décembre le plus chaud en Bourgogne est celui de décembre 2015 : 7,24 degrés de moyenne sur le mois (au lieu de 3,4 degrés)

Viennent ensuite :

-décembre 2000
-décembre 2019 en 3e position.

En fait, à partir de 2011, on s’aperçoit que les mois de décembre sont plutôt doux, mis à part 2016, indiquent les services de Météo-France à Dijon.

 

 

Une année 2019 très chaude en France

L’année 2019 a été marquée par "une succession de mois inhabituellement chauds à l'exception des mois de janvier et novembre proches de la normale, et du mois de mai plus frais (- 1,1 °C). L'été 2019 a été le 3e plus chaud depuis le début du 20e siècle", rappelle Météo-France.

Cet été, la France a été touchée par deux vagues de chaleur : la première du 25 au 30 juin, puis une autre du 21 au 26 juillet. De nombreux records de chaleur ont été battus sur l'ensemble du pays. En Bourgogne, le 25 juillet 2019, le mercure avait dépassé les 42 degrés dans plusieurs villes de la région et notamment à Chablis et Sens dans l’Yonne.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus