Vacances : quelles astuces pour faire des économies ?

Publié le
Écrit par Auberi Verne avec Agatha Njanji, Sébastien Kerroux

Alors que les prix flambent de part et d'autre, quelles solutions pour partir en vacances à moindre coût ? À Dijon (Côte-d'Or), des vacanciers nous donnent leurs trucs et astuces pour profiter des congés sans trop dépenser.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

1505 euros. Selon l'observatoire Cetelem, il s'agit du budget moyen des Français pour les vacances d'été... en 2021. Un an plus tard, dans un contexte de hausse généralisée des prix, nombreux sont ceux qui comptent rogner sur le budget vacances pour faire des économies.

À Dijon (Côte-d'Or), alors que la première moitié des vacances de Pâques touche à sa fin, plusieurs vacanciers nous ont dévoilé leurs astuces pour se faire plaisir à moindre coût.

Partir moins loin

Pour Pierrick, rencontré au parc de la Colombière, pas besoin de parcourir des centaines de kilomètres pour se rendre sur son lieu de vacances.

"Mes trajets, ce sont des petits trajets", confie-t-il. "Comme ça, c'est déjà moins cher pour l'essence, et puis comme ça les enfants ne trouvent pas ça trop long."

Monique, 67 ans, se montre elle aussi ingénieuse afin de moins dépenser lors des trajets. "Il faut prendre de l'essence hors autoroute !", assène-t-elle. "Et puis, on peut faire du covoiturage par exemple, partir en famille."

Se loger sans forcément louer

Maryline, une Bisontine de 40 ans, profite de ses vacances pour rendre visite à sa famille dans la métropole dijonnaise. "Je suis chez mes parents. On vient de Besançon, on est venu passer quelques jours en famille."

Autre solution pour ceux qui ne peuvent pas se rendre chez leurs proches : le camping-car. Voilà quelques années que Joël se déplace en utilisant ce type de véhicule. Dernier arrêt en date : le lac des Settons, dans la Nièvre.

"En camping-car, tu n'es pas en mobil-home, tu n'es pas dans une maison, donc c'est beaucoup moins cher", juge-t-il. "Et puis tu as la liberté, tu es en plein air !"

Privilégier les sorties gratuites

Selon Pauline, pas la peine de dépenser des milles et des cents pour se divertir pendant ses congés. Cette Dijonnaise de 34 ans préconise ainsi les sorties dans la nature. "Il y a pas mal de fermes pédagogiques dans le coin. On peut aller au bord du lac, observer la nature, se balader en forêt... Rendre les petites balades ludiques !"

"On profite d'avoir des parcs comme celui-ci [de la Colombière] pour venir se promener, pour voir des animaux et de la nature, sans que ça nous coûte beaucoup d'argent", approuve Maryline.

Même constat pour Pierrick, qui met en avant la possibilité "de faire plusieurs activités" dans les parcs. Sans qu'il se refuse toutefois de pratiquer des activités payantes comme "de l'accrobranche".

Préparer ses propres encas

"On mange à la maison, ou on fait quelques pique-niques", indique Pierrick, visiblement habitué du système D.

Catherine prône également le fait-maison pour les repas. "Je fais des salades composées, ou je prépare moi-même mes sandwichs. Je trouve qu'ils sont meilleurs ainsi", s'amuse cette Dijonnaise de 67 ans.

En 2021, 37 millions de Français sont partis en vacances pendant l'été. Une hausse de 8% par rapport à l'année précédente, pendant laquelle les professionnels du tourisme avaient été lourdement impactés par la crise sanitaire. Reste à savoir si 2022 sera à nouveau un bon cru pour le secteur.