“L'énigme de la tombe celte” : débat avec le réalisateur le 17 juin au musée du Pays Châtillonnais

Tournage de « L’énigme de la tombe Celte » / © © Nathalie Montenot
Tournage de « L’énigme de la tombe Celte » / © © Nathalie Montenot

En 1953 la sépulture d'une princesse Celte a été découverte en Côte-d'Or au pied de l'oppidum du Mont-Lassois : la tombe de Vix. Fin 2014, à Laveau, dans l'Aube, une autre tombe princière a été mise au jour. C'est l'objet d'un documentaire tourné en partie au musée de Châtillon-sur-Seine.

Par Caroline Jouret

Le réalisateur de ce documentaire, Alexis de Favitski, sera présent au musée le 17 Juin, pour en parler avec le public, dans le prolongement de la diffusion ce soir là, à la télévision, de "L'énigme de la tombe celte".  

Seront également présents le scénariste Jonas Rosales, le directeur de l’INRAP grand est sud, Hans de Klijn, l’archéologue Bruno Chaume et la conservatrice du musée, Félicie Fougère

« L’énigme de la tombe celte»  retrace ce qu'a pu être l’Europe où a vécu le « prince de Lavau ». Le documentaire apporte des réponses sur ce mystérieux personnnage.
  • Qui était-il pour mériter une telle sépulture ?
  • Quelles relations entretenait-il avec les peuples de la Méditerranée ?
  • Comment s’est constituée toute cette richesse ?
  • En quoi croyait-il ?
  • Que signifie le dépôt funéraire de sa tombe ?

En partant des objets trouvés dans la tombe, de leur analyse, et de la comparaison avec d’autres tombes découvertes ailleurs, les archéologues ont pu remonter le fil du temps et approfondir ce qu'ila été convenu d'appeller « le phénomène princier ».  Les Celtes avaient des échanges commerciaux, artistiques, culturels, avec d'autres peuples d'Europe et jusque sur le poutour méditerranéen, notamment la Grèce.

Les journées de l'archéologie

Cette soirée-débat du 17 juin se place dans la cadre des trois journées nationales de l'archéologie. Vendredi 16 juin 2017, les Amis du musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix, proposent une conférence "Commerce et monnaie à Rome et dans l'espace Gallo-Romain", à 20h30. Quelques réflexions, concernant les apports de la numismatique, fondées sur les découvertes du Tremblois.

© Musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix
© Musée du Pays Châtillonnais - Trésor de Vix
Du 16 juin au 9 juillet 2017 : Exposition « La cave aux oiseaux »
Il s’agit de fragments d’enduits peints qui proviennent de Chamesson où en 1970, un habitant a découvert fortuitement dans son jardin une cave gallo-romaine. En 1984, une autre cave a été mise au jour lors de travaux d’assainissement. L’exposition revient sur les fouilles qui ont été menées dans la propriété. Les premiers résultats d’une étude universitaire menée sur ces fragments, seront dévoilés lors de cette exposition réalisée en partenariat avec la Société Archéologique et Historique du Châtilllonnais.

Enfin, du 16 juin au 9 juillet 2017, une exposition de travaux scolaires :  «l’archéologie ou l’art fait les poubelles » : il s‘agit de créations artistiques produites par des élèves de maternelle et primaire. Ces créations sont liées à leur travail sur l’exposition « Antiquité du Design, Design de l’Antiquité », la production en série et le réemploi d’objets du quotidien.



Sur le même sujet

Les dernières guitares de Johnny ont été fabriquées en Côte-d'Or

Près de chez vous

Les + Lus