Grand Dijon : une école de gendarmerie va être créée sur la Base Aérienne 102

Une école de gendarmerie va être implantée sur le site de la base aérienne 102 de Dijon-Longvic, qui est en cours de dissolution.
Une école de gendarmerie va être implantée sur le site de la base aérienne 102 de Dijon-Longvic, qui est en cours de dissolution.

Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur, a effectué un déplacement en Côte-d’Or vendredi 17 juillet 2015. Il a visité la Base Aérienne 102 à Longvic, dans l’agglomération dijonnaise et a annoncé la création d'une école de gendarmerie sur le site.

Par B.L.

Un vaste mouvement de restructuration des armées est en cours. C'est dans ce cadre que la dissolution de la base aérienne 102 a été lancée.

Les Mirage se sont envolés.  Le Commandement des forces aériennes (CFA) a déménagé vers la base aérienne 106 de Bordeaux-Mérignac, en Gironde. Récemment, l'école de formation des commandos de l'air est aussi partie vers la base aérienne d'Orange. La base aérienne, qui était la plus ancienne de France, représentait environ 2 000 emplois et 40 millions d'euros de retombées économiques.

Bernard Cazeneuve a annoncé qu'une école de gendarmerie allait voir le jour sur le site de Longvic d'ici quelques mois. Cette école de sous-officiers formera 600 élèves par an et emploiera 200 personnels permanents. Les premiers élèves gendarmes pourraient être accueillis sur le site dès la rentrée 2016, selon le général Carillon, sous-directeur de l'immobilier et du logement de la gendarmerie nationale.







Bernard Cazeneuve a rappelé que "la moitié des écoles de gendarmerie" avaient été supprimées ces dernières années dans le cadre de la révision générale des politiques publiques.
Or, "500 postes par an sont créés dans les forces de sécurité, dont la moitié dans la gendarmerie, et nous avons décidé, au lendemain des attentats de janvier, d'augmenter encore la capacité des forces de sécurité par la création de 1 500 emplois au sein des services de renseignement, à la direction générale de la sécurité intérieure, mais pas seulement, également le service de renseignement territorial avec 500 postes supplémentaires, dont un certain nombre créés dans la gendarmerie", a souligné M. Cazeneuve.

Grand Dijon : une école de gendarmerie va être créée sur la Base Aérienne 102
Reportage : Anne Berger et Julie Dubois / Montage : Patrick Jouanin
Intervenants :
  • Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur
  • François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
  • José Almeida, maire de Longvic (PS)

Le ministre de l'Intérieur était accompagné par François Rebsamen, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. Ce dernier s'est félicité de cette "solution pérenne pour revitaliser le site". "D'autres annonces viendront", a-t-il promis.
En 2014, l’ex-maire de Dijon avait dit travailler avec le ministère de la Défense "pour voir comment on pourrait maintenir une base de défense (qui n'est pas la base aérienne traditionnelle) forte et renforcée sur Longvic".

U
n peu avant dans la matinée, Bernard Cazeneuve avait effectué une visite à Pouilly-en-Auxois, au centre d’accueil pour migrants.

A lire aussi

Sur le même sujet

Retraites : Marie-Calire Roussel

Les + Lus