• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Lutte contre la pauvreté : la secrétaire d’État Christelle Dubos en visite à Chenôve et Quetigny

La Banque alimentaire de Bourgogne a besoin de place / © Richard MOUILLAUD - maxppp
La Banque alimentaire de Bourgogne a besoin de place / © Richard MOUILLAUD - maxppp

Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé était en Côte-d’Or vendredi 8 février 2019. Elle s'est rendue à Chenôve et à Quetigny, dans l’agglomération de Dijon.
 

Par B.L.


Christelle Dubos est en charge de la lutte contre la pauvreté au sein du gouvernement.
Lors de son déplacement en Côte-d’Or, elle a rencontré plusieurs acteurs qui accompagnent les habitants en situation de précarité. Elle s'est rendue à la Banque alimentaire de Bourgogne à Quetigny et au Groupe ID’EES 21, à Chenôve.
A cette occasion, la secrétaire d’État a échangé avec les bénéficiaires des dispositifs de solidarité, ainsi qu’avec les bénévoles et le personnel de ces structures.


Le premier rendez-vous était fixé à la Banque alimentaire de Bourgogne, à Quetigny
Christelle Dubos a été accueillie par Agnès Beutin, déléguée régionale de la Banque Alimentaire de Bourgogne et Gérard Bouchot, président de la Banque Alimentaire de Bourgogne.

Une table ronde était au programme : après une présentation de l’activité de la Banque Alimentaire de Bourgogne, il y a eu des échanges sur l’inclusion sociale et sa composante "aide alimentaire".

 

 

ID’EES 21, un pionnier de l'insertion par l'économique


Christelle Dubos s'est rendue ensuite à Chenôve au Groupe ID’EES 21, un des premiers acteurs français du secteur de l'insertion par l'économique.

ID’EES 21 est présent dans les transports, le bâtiment, les espaces verts et la restauration collective. Pierre Choux, président du groupe, Patrick Choux, directeur général, Franck Devienne, directeur et Christophe Bonnot, directeur des relations institutionnelles ont présenté cette entreprise, qui salarie environ 4 000 personnes et obtient un taux de sortie vers l’emploi durable de 66,5 % en moyenne.

Après un temps d’échanges avec une vingtaine de salariés en insertion, la secrétaire d’Etat a participé à une autre table ronde sur le thème de l'insertion par l'activité économique.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus