Après un an et demi de fermeture, le cinéma de Nuits-Saint-Georges retrouve ses spectateurs

Ce mercredi 20 octobre, le cinéma de Nuits-Saint-Georges en Côte-d'Or rouvrait ses portes à ses spectateurs après un an et demi de fermeture. Pendant 18 mois, l'espace a été rénové pour un total de 500 000 euros de chantier.

Le mercredi, c’est jour de sorties au cinéma. Et à Nuits-Saint-Georges (Côte-d’Or), c’est jour de réouverture de cinéma ! Après plus d’un an et demi de fermeture à cause de la pandémie puis de travaux, le Nuiton a accueilli à nouveau du public ce 20 octobre.

Et comme le mercredi, c’est également le jour des enfants, le cinéma avait prévu une programmation dédiée aux plus jeunes pour sa reprise. Ainsi, les cinéphiles en herbe ont pu assister dès 14h00 à la projection de "Oups ! J’ai encore raté l’arche".

Un soulagement pour les cinéphiles

La réouverture du cinéma était très attendue sur le territoire. "Les gens y sont attachés. Il n’y a pas beaucoup de communes de 5 000 – 5 500 habitants qui ont un cinéma. On voit de nombreuses réactions, les gens sont soulagés et contents", constate Rodolphe Poure, le directeur de la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) qui gère le cinéma.

Dans la salle obscure, les spectateurs semblent en effet séduits par la nouvelle décoration et les modifications apportées par les travaux. "Ça a été très long. On est heureux que le cinéma rouvre ! Ça m’a l’air bien joli, bien sympa", note Manou, venue avec ses petites-filles.

"Il a l’air bien convivial, c’est agréable. Il y a un gros changement, ça donne envie de revenir", appuie Amélie. Jennifer, elle, se montre soulagée de cette réouverture. "Ça fait plaisir, ça fait un moment qu’on le voit en travaux. On attendait ce jour avec impatience. Ça manquait, c’est un lieu de vie !".

500 000 euros de travaux

En un an et demi, le Nuiton s’est doté de son nouvel écrin pour 500 000 euros. Un chantier financé par la communauté de communes, le Conseil département et la MJC. L’unique salle du cinéma dispose désormais d’un nouvel écran, d’un meilleur son et de sièges modernes. Le nombre de places est passé de 250 à 210 pour permettre une meilleure circulation des personnes à mobilité réduite. Désormais, l’objectif est de dépasser les 15 000 spectateurs annuels.

Pour cela, le Nuiton proposera des évènements en parallèle des séances de cinéma d’ici la fin de l’année. Le lieu renouera ainsi avec son passé puisqu’il était un cabaret jusque dans les années 1960. "Il y a une scène, on a fait équiper la salle avec du matériel son et lumières pour accueillir des compagnies de théâtre, de danse. Ça va nous permettre de faire des spectacles dans le cinéma et d’en faire un espace de vie culturelle", salue Rodolphe Poure.

Côté prix, la séance coute désormais 8 euros contre 7,40 euros avant la fermeture il y a un an et demi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture