Sécheresse : en Côte-d'Or, entre pédagogie et sanctions pour l'usage de l'eau

Publié le
Écrit par Corentin Alloune avec François Latour

Depuis l'arrêté préfectoral du 10 juin 2022 sur les restrictions d'eau, la police de l'environnement est sur le qui-vive pour s'assurer du bon respect des consignes. La pédagogie est avant tout priorisée, mais des sanctions existent pour les plus téméraires.

 « Bonjour Madame, c’est la police de l’environnement. Peut-on faire un contrôle ? ». Dans la matinée du 12 août 2022 à Nuits-Saint-Georges, Grazia Vincenzi, retraitée, a eu une visite de contrôle surprise. Deux policiers de l’environnement, dépendants de l’Office français de la biodiversité (OFB), contrôlent si l’arrêté préfectoral du 10 juin 2022 sur les restrictions d’eau est bien respecté.

La pédagogie avant tout

Rien à signaler chez cette retraitée. "J’arrose mes plantes avec des récupérateurs d’eau", témoigne-t-elle. Elle pratique un arrosage vertueux. Les agents en profitent tout de même pour rappeler tous les bons usages. "L’essentiel de nos contrôles sont pédagogique et donnent des informations complémentaires", témoigne Philippe Loison, chef de service départemental de la police de l'environnement.

Pour les plus téméraires, le stade ultime reste la sanction. "L’arrêté préfectoral prévoit une amende d’un montant de 1500 euros", explique Philippe Loison. Selon lui, personne ne peut plus faire la sourde oreille. "L’information passe un peu partout. Il faut que les citoyens fassent des efforts", ajoute-t-il.

Notre planète encourt un risque réel

Ces contrôles de restriction sont salués par la préfecture. Frédéric Carré, secrétaire général de la préfecture de la Côte-d’Or, est formel : "Notre planète encourt un risque réel. Il faut faire prendre conscience à chacun que l’eau est une ressource essentielle."

Près d’un tiers des quatorze sous-bassins de Côte-d'Or sont en crise à cause de la sécheresse et des canicules. Les précipitations prévues à partir du 14 août 2022 ne pourront pas rattraper la sécheresse des sols. La vigilance et le bon sens sont donc les maîtres-mots à adopter durant la fin de l’été.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité