Covid-19 : Masques, frontières, transports... vous allez en Suisse, quelles restrictions sanitaires restent en place ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot avec AFP

La Suisse lève ce jeudi 17 février, une grande partie des restrictions sanitaires. Voici ce qu’il faut savoir.

En Suisse, comme dans la plupart des pays européens, l’heure est à l’allègement des restrictions covid. La Confédération Helvétique lève toutes les mesures hormis quelques-unes.

  • Le port du masque est maintenu jusqu’à fin mars dans les transports publics
  • Le port du masque est maintenu jusqu’à fin mars dans les établissements de santé
  • L’isolement des personnes contaminées par le covid-19 reste en vigueur. L'isolement de cinq jours au moins continue à s'appliquer aux personnes dépistées positives.

La vie reprend presque normalement en Suisse

À partir de jeudi 17 février, l'accès aux magasins, aux restaurants, aux établissements culturels, aux établissements ouverts au public et aux manifestations est à nouveau possible sans masque ni certificat Covid.

Le port du masque obligatoire est allégé et la recommandation de télétravail prend fin.

Les conditions d'une normalisation rapide de la vie sociale et économique sont donc remplies.

Conseil fédéral

Sont ainsi également levées l'obligation d'obtenir une autorisation pour les grandes manifestations, les restrictions relatives aux rencontres privées, ainsi que les restrictions de capacité dans les commerces de détail et les remontées mécaniques.

Plus de restrictions aux frontières

Les mesures sanitaires appliquées aux frontières à l’entrée en Suisse sont levées elles aussi le 17 février Il n’est donc plus nécessaire de présenter ni certificat de vaccination, ni certificat de guérison, ni dépistage négatif, ni formulaire d’entrée.

Où en est l’épidémie en Suisse ?

La Suisse fait toujours face à une importante circulation du virus. Le pays compte 8,6 millions d'habitants, il a enregistré près de 12.530 morts du Covid-19 depuis le début de la pandémie, soit plus de 144 décès pour 100.000 habitants. Près de 69% de la population est entièrement vaccinée.