Covid-19 : près de 700 verbalisations en Côte-d'Or depuis la mi-janvier

Les forces de l'ordre multiplient les contrôles du respect des mesures de restriction liées à la pandémie. En Côte-d'Or, 412 personnes ont été verbalisées par la police pour non-respect du couvre-feu depuis le 10 janvier. La gendarmerie a procédé à 263 verbalisations depuis le 15 janvier.

Les contrôles d'attestations dérogatoires se renforcent, comme ici à Toucy (Yonne).
Les contrôles d'attestations dérogatoires se renforcent, comme ici à Toucy (Yonne). © Sébastien Kerroux FTV

En un mois, près de 700 verbalisations en lien avec le non-respect des mesures liées à l'épidémie de Covid-19 ont été dressées dans le département de la Côte-d'Or, nous précise la préfecture.

En zone police, c'est-à-dire dans les communes de Dijon, Chenôve, Fontaine-lès-Dijon, Longvic, Talant et Beaune, 758 personnes ont été contrôlées depuis le 10 janvier, et 412 verbalisées. Six commerces ont été contrôlés sur la même période, et trois ont été sanctionnés, tous des restaurants et débits de boissons.

En zone gendarmerie, qui correspond au reste du département, 9 882 contrôles de personnes et de commerces ont été effectués depuis le 15 janvier. Au total, 263 verbalisations ont été dressées.

366 verbalisations liées aux restrictions de la circulation en Saône-et-Loire

En Saône-et-Loire, la préfecture fait le point sur une période plus importante, depuis le premier confinement de mars 2020. Les forces de l'ordre ont contrôlé, depuis le 15 mars 2020, 12 673 personnes et 1 830 établissements recevant du public.

Ces opérations ont donné lieu à 77 verbalisations pour non-port du masque, 10 verbalisations d'établissements recevant du public et 366 verbalisations pour non-respect des restrictions de la circulation. "Ces chiffres démontrent que dans leur immense majorité, les habitants de Saône-et-Loire respectent les règles que la situation sanitaire impose", note la préfecture.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société