Covid : le port du masque va être de nouveau obligatoire à l’école en Bourgogne-Franche-Comté et dans toute la France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Courageot
Lundi 15 novembre, le port du masque sera obligatoire à l'école primaire dans toute la France alors que l'épidémie de covid repart à la hausse.
Lundi 15 novembre, le port du masque sera obligatoire à l'école primaire dans toute la France alors que l'épidémie de covid repart à la hausse. © PIERRE HECKLER / l'Est Républicain MAXPPP

Suite au discours d’Emmanuel Macron mardi 8 novembre, le ministère de l’Éducation a annoncé le retour du port du masque dans toutes les écoles primaires de France à partir de lundi 15 novembre.

C’est un petit objet en tissu dont les écoliers étaient ravis de se passer. Le masque est de retour à l’école en raison de l’épidémie qui repart à la hausse.

"À partir de lundi prochain, tous les départements passent au niveau 2 du protocole sanitaire", avec "de nouveau port du masque pour tous les élèves" de l'école élémentaire, a indiqué le ministère. Le port du masque était obligatoire pour les départements ayant dépassé le taux d'incidence de 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants durant une semaine.

En Bourgogne-Franche-Comté, seuls les élèves du département du Jura n’ont jamais cessé de porter le masque à l’école élémentaire. Les huit départements, Doubs, Jura, Haute-Saône, Territoire de Belfort, Côte d’Or, Yonne, Nièvre et Saône-et-Loire sont donc concernés par ce retour du masque dans les cartables et les cours d’écoles.

Dans notre région, au 9 novembre, les taux d’incidence (nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants), sont les suivants :

Doubs : 76

Jura : 104

Haute-Saône : 64

Territoire de Belfort : 59

Côte d’Or : 50

Nièvre : 31

Saône-et-Loire : 58

Yonne : 48

Bourgogne-Franche-Comté : 62

Depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, les élèves du CP au CM2 avaient déjà remis le masque dans 39 départements métropolitains. 57 départements métropolitains étaient concernés par le port du masque.

Certains syndicats dénonçaient ces mesures à géométrie variable selon les départements. Pour Guislaine David, secrétaire générale du Snuipp-FSU, le premier syndicat du primaire, les "allers-retours" en matière de protocole sanitaire "risquent de créer de l'instabilité et de l'insécurité dans les écoles".

Port du masque à l'école et incitation au rappel vaccinal de la troisième dose

Lors de son discours aux Français, le Président Emmanuel Macron a  invité les Français à poursuivre l'effort de la vaccination contre le covid notamment pour les plus de 50 ans invités à faire le rappel d'une 3e dose. A partir du 15 décembre, a-t-il annoncé, les plus de 65 ans devront avoir une dose de rappel pour garder leur pass sanitaire. De plus, la campagne de rappel sera ouverte aux 50-64 ans dès le début décembre.
"La hausse de 40% en une semaine du taux d'incidence est un signal d'alerte", a insisté le chef de l'Etat, en lançant aussi un appel aux non-vaccinés à se faire injecter le sérum. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.