Covid19 : les cas de Covid explosent dangereusement en Bourgogne - Franche-Comté

L'Agence Régionale de santé a publié son bilan hebdomadaire sur l'épidémie vendredi 23 juillet. Il n'est pas bon, il est même inquiétant : le nombre de cas est en forte hausse dans les 8 départements de la région. Seule note positive : le nombre de personnes vaccinées, lui aussi, augmente.
Giromagny, vendredi 23 juillet 2021, le département du Territoire de Belfort a célébré sa 10 000ème dose de vaccin
Giromagny, vendredi 23 juillet 2021, le département du Territoire de Belfort a célébré sa 10 000ème dose de vaccin © Maxppp/ Michaël Desprez

C'est le variant delta qui est largement majoritaire en Bourgogne - Franche-Comté, comme il fallait s'y attendre : il est présent à plus de 85 %, allant de 65 % dans la Nièvre et jusqu'à 98 % dans le Jura. Il est beaucoup plus contagieux que le virus originel, ce qui explique l'explosion du nombre de cas de personnes ayant contracté le virus covid.
Les départements les plus concernés par cette hausse du taux d'incidence : le Territoire de Belfort, le Jura et la Côte-d’Or qui se placent de nouveau très nettement au-dessus du seuil d’alerte de 50 pour 100 000 habitants avec respectivement 77, 71 et 56 cas pour 100 000 habitants. Les personnes âgées de + de 65 ans sont les plus concernées par cette augmentation.


Dans son communiqué, l’ARS ainsi que l’Assurance maladie observent par ailleurs une hausse significative des signalements de regroupements de cas, en tous points du territoire. Un cluster a notamment été identifié dans une discothèque du Pays de Montbéliard, à Mathay. Les 13, 16 et 17 juillet, au moins 85 personnes ont été contaminées. La discothèque a été fermée temporairement.

Les conséquences à l'hôpital pour le moment limitées, les vaccinations augmentent

Environ 280 personnes sont hospitalisées pour avoir été touchées par la covid19. Ce nombre reste stable pour le moment. Les hospitalisations ont augmentées en Haute-Saône et en Saône-et-Loire, et dans les services de réanimation principalement dans le Jura et la Haute-Saône.


L'ARS se félicite : "Face à cette progression de l’épidémie, la vaccination tient un rythme particulièrement soutenu depuis les annonces présidentielles du 12 juillet. C’est la réplique nécessaire pour contrecarrer l’avancée du virus. La couverture vaccinale s’améliore dans toutes les tranches d’âge."

12-18 ans        32% sont vaccinées
12 ans et plus  69%
18 ans et plus  71%
18-49 ans        58%
50-64 ans        77%
65-74 ans        89%
75 ans et plus  88%

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19