Déconfinement : encore un peu de patience pour profiter pleinement de la pêche

Depuis le déconfinement du 11 mai, la pêche a pu reprendre au bord des cours d'eau et des canaux. Mais pour les plans d'eau, il va falloir patienter jusqu'au 2 juin pour en profiter à plein, sauf dérogation locale.

Illustration.
Illustration. © Jean-Marc LOOS/MAXPPP
Les amateurs de pêche vont devoir ronger leur frein encore quelques jours. Si depuis le 11 mai, l'accès aux berges des cours d'eau et des canaux est possible, il n'est toujours pas possible de profiter des plans d'eau, sauf dérogation locale.

"L’accès aux plans d’eau pour la pêche est soumis au décret ministériel 2020 548 et dépend uniquement des demandes de dérogations faites par les maires", rappelle la fédération de pêche de Côte-d'Or dans un communiqué. "Malgré nos demandes répétées pour une réouverture globale au 30 mai 2020, nous n’avons, à ce jour, pas connaissance de dérogations qui auraient pu être acceptées", regrette-t-elle.
 
Comme le reste des nouvelles mesures de déconfinement, l'accès aux plans d'eau sera possible sur tout le territoire dès le mardi 2 juin, comme l'a annoncé le Premier ministre Édouard Philippe. Ce sera aussi la fin de la limite de déplacement de 100 kilomètres autour de son domicile.

En Saône-et-Loire, plusieurs communes ont décidé de mettre en place des dérogations pour autoriser le retour sur les plans d'eau. La liste détaillée est accessible sur le site de la fédération de pêche.

Dans la Nièvre aussi, deux plans d'eau sont accessibles avant mardi. Il s'agit du lac de Pannecière et du lac de Chaumeçon. Dans l'Yonne, c'est l’Étang de Cornoy d'Andryes qui est accessible dès ce week-end.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche loisir sorties et loisirs déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter