#19l' info des ados: L'engagement des jeunes sapeurs-pompiers

Les deux reporters arrivent à la caserne de Sancey le Grand / © Denis Colle
Les deux reporters arrivent à la caserne de Sancey le Grand / © Denis Colle

Dernier rendez-vous avant les vacances d'été pour la classe de quatrième du collège Victor Hugo de Besançon qui vous propose chaque mois un reportage qu'ils ont préparé et réalisé.Ce mois-ci: les jeunes sapeurs-pompiers.Qui sont-ils ?Et surtout quel est le sens de  leur engagement?

Par Catherine Schulbaum

Dans la classe, personne n'est jeune sapeur-pompier mais à la suite de l'incendie de Notre Dame de Paris , les élèves se sont demandé comment on devenait soldat du feu. En découvrant qu'il existait une formation spécifique pour les jeunes de leur âge ( de 11 à 18 ans pour être précis), ils ont pris rendez-vous avec le responsable des 18 sections de JSP du Doubs. Et c'est à Sancey-le -Grand qu'ils ont assisté à une séance de formation, organisée tout spécialement pour eux. Voici leur reportage.
 
Découverte de la formation des jeuns sapeurs-pompiers
Rendez-vous à la caserne de Sancey-le-Grand avec Eline et Thomas, jeunes sapeurs-pompiers , Mélanie Grosjean,leur formatrice et Jérôme Defrasne,responsable départemental des JSP Reportage de Catherine Schulbaum,Denis Colle, Thomas Hardy et Manu Blanc

l'édito des ados

Lors de séances d'orientation/ connaissance de soi, un certain nombre d'élèves de la classe étaient intéressés par les métiers d'action en extérieur. Et puis, une élève a lancé le sujet des J.S.P sans qu'on sache trop de quoi il s 'agissait.
L'incendie de Notre-Dame en avril nous a tous scotchés devant nos écrans et c'est alors qu'un sujet sur les pompiers s'est imposé.
L'intervention devant toute la classe de Jérôme Defrasne, président des Jeunes Sapeurs Pompiers du Doubs nous a permis de confirmer notre angle : pas les pompiers volontaires, pas les pompiers professionnels mais les jeunes de notre âge qui se forment, bref les Jeunes Sapeurs Pompiers !
Ancien de la caserne de Sancey-le-Grand, Jérôme Defrasne nous mis en contact avec Mélanie Grosjean, Présidente des JSP du Vallon de Sancey, Dominique Rouhier, chef du centre de secours et un groupe de jeunes dont Thomas et Eline en formation hebdomadaire.
Selma et Jules sont donc partis...
Le tournage s'est concentré sur la fin d'après-midi mais a permis aux deux ados de sortir un peu du Grand Besançon et d'ouvrir le champ d'exploration ! Un grand merci à tous ces bénévoles « accueillants, qui nous ont mis à l'aise » (Selma)
« Au début, j'étais stressée car c'était la première fois que je partais en reportage. Après, c'était plus facile d'interroger des jeunes de notre âge, ou moins impressionnant » (Selma).
« J'ai été très impressionnée par tout ce que j'ai vu car ça demande beaucoup d'entraînement et beaucoup d'organisation » (Selma), « Moi, j'ai beaucoup aimé. J'étais déjà parti mais pas aussi loin ! Là, ça m'a permis de rencontrer des gens qui n'avaient qu'un objectif : aider les personnes et devenir pompier volontaire. » (Jules)
 

Sur le même sujet

Marathon de Chablis : du monde pour la première édition

Les + Lus