• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

4 heures pour faire Belfort-Besançon ce matin en TGV

© Capture écran site internet sncf
© Capture écran site internet sncf

Parti à 6h17 de Belfort, le TGV 5152 est arrivé vers 10h15 seulement à Besançon. Quasiment 3h30 de retard pour les voyageurs de la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône.

Par Sophie Courageot

Le récit des voyageurs est épique. Dans ce TGV, Christophe Grudler, conseiller municipal à Belfort. Il raconte :

"Nous sommes partis de Belfort à 6h17. A 6h35, le train s'est arrêté avant Besançon. Défaillance technique sur la rame de queue nous a t'on expliqué. Le train a fini par repartir. Mais en marche arrière. A 40km/h. Certains passagers voulaient descendre à Belfort. Impossible. 500 mètres avant la gare de Belfort, le TGV s'est arrêté. Portes fermées pour raisons de sécurité. Le train est reparti vers Besançon sans sa rame de queue. Et là, nouvel arrêt. Aiguillage bloqué en raison de la neige a t'on expliqué aux passagers. L'arrêt a duré une dizaine de minutes. Le TGV est finalement arrivé vers 10h15 à Besançon." 

Ironie du sort, l'élu de Belfort se rendait à Lyon pour une réunion du club TGV Rhin-Rhône. 


La SNCF confirme ce gros retard. Le TGV était parti à 5h51 de Mulhouse en direction de Lille-Europe via Dijon. Une centaine de passagers étaient à bord. 


Selon la SNCF, la neige a ralenti la vitesse du train. S'est ajouté un problème technique lié aux intempéries. Tous les passagers seront intégralement remboursés. 

Le 12 décembre 2012, le froid avait provoqué la première panne d'un TGV sur la ligne à grande vitesse Rhin-Rhône.

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus