Cet article date de plus de 4 ans

Attentat de Manchester : Besançon met ses drapeaux en berne

La ville de Besançon affiche sa solidarité et sa stupeur après l'attentat qui a fait au moins 22 morts hier soir à la sortie d'une salle de concerts à Manchester en Grande-Bretagne. 
Attentat à Manchester : le bilan s'alourdit à 22 morts et une soixantaine de blessés
Attentat à Manchester : le bilan s'alourdit à 22 morts et une soixantaine de blessés © Maxppp
Dans un communiqué, Jean-Louis Fousseret et la municipalité ont réagi ce matin : 

Suite à l’attentat perpétré hier soir à Manchester, je veux, au nom des Bisontines et des Bisontins, exprimer ce matin ma profonde compassion envers les victimes et leurs familles plongées dans la peine.

Je veux aussi adresser au peuple britannique notre solidarité dans ces moments terribles. J’ai d’ores et déjà adressé mon soutien et mes meilleures pensées au maire d’Huddersfield-Kirklees, ville jumelée à Besançon depuis 1955.

En signe de deuil, de solidarité et d’union, les drapeaux britannique et français installés côte à côte sur l’Hôtel de Ville et le Centre administratif municipal seront mis en berne dès ce matin.


Drapeaux en berne à Besançon après l'attentat de Manchester
Drapeaux en berne à Besançon après l'attentat de Manchester © France 3 Franche-Comté :Florence Petit


Au moins 22 morts dans l'attentat de Manchester

L'attentat a fait 22 victimes et une soixantaine de blessés, lundi 22 mai à 22h33 (23h33, heure française), aux abords de la Manchester Arena, une salle de concert de Manchester (Royaume-Uni). Selon la police, il a été perpétré par un homme qui est mort après avoir fait exploser un engin. La salle accueillait un concert de la pop star américaine Ariana Grande, qui venait de se terminer. Des enfants figurent parmi les victimes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers terrorisme