• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : 7500 vignettes Panini volées retrouvées chez lui, l'étudiant arrondissait rondement les fins de mois

L'étudiant de Besançon arrondissait les fins de mois en volant des vignettes Panini revendues discrètement à l'unité / © Alexandre MARCHI - maxPPP
L'étudiant de Besançon arrondissait les fins de mois en volant des vignettes Panini revendues discrètement à l'unité / © Alexandre MARCHI - maxPPP

Les policiers de Besançon (Doubs) ont mis fin à un vol qui durait depuis plus d'un an dans plusieurs commerces du centre ville. Un homme de 36 ans volait depuis des mois les précieuses vignettes de football. 

Par Sophie Courageot

Cet étudiant a été confondu par les images de vidéo surveillance. Suite à une plainte d'un commercant du centre ville, les policiers ont cherché qui était ce voleur un peu trop collectionneur. Le commerce a déposé plainte pour le vol de 120 pochettes de vignettes Panini. Elles disparaissaient régulièrement du commerce. 

Identifié, l'homme a été interpellé à son domicile. A l'arrivée des enquêteurs, l'homme a tenté de se débarasser par la fenêtre de son butin encombrant explique le commissaire Kmyta.

L'homme a reconnu les faits. Depuis un an, il revendait à l'unité les vignettes dérobées dans les commerces. Il les cachait dans ses vétements ou la doublure de son chariot. Il utilisait plusieurs pseudo pour les revendre sur le site du Bon Coin. L'homme a expliqué aux enquêteurs avoir gagné ainsi 1000 euros par mois.

Chez lui un album complet du mondial 2018 a été retrouvé. Les collectionneurs apprécieront ! Une somme de 1500 euros a été découverte ainsi que 50 bouteilles de shampoing d'une marque américaine. L'homme a reconnu d'autres vols à l'étalage. Il dérobait aussi de la nourriture dans les petites surfaces de la Boucle bisontine.

Le suspect a été laissé en liberté, il n'était pas connu des services de police. Cet amateur de vignettes sera jugé plus tard devant le tribunal correctionnel de Besançon. 

 

La grande histoire des petites vignettes Panini

Dans les années 1950, Giuseppe et Benito Panini, deux frères marchands de journaux à Modène en Italie se rendent compte que les enfants adorent collectionner les photos de footballeurs trouvées dans les tablettes de chocolat. Pour mieux vendre leurs journaux, ils décident d’en glisser une au cœur de chaque quotidien.Devant leur succès commercial, ils ont l'idée en 1961 de vendre des images de footballeurs à collectionner.

Une affaire florissante 

Deux mathématiciens de l’Université de Genève ont calculé que pour finir complètement l'album Panini de la Coupe du monde de football de 2014, le collectionneur devait acheter 899 paquets soit 4 945 vignettes. À raison de 60 centimes le paquet de 5 vignettes, l’investissement est de plus de 500 euros. 

(Source : Wikipédia)

Sur le même sujet

General Electric : l’intersyndicale dépose une plainte sur l’état psychologique des salariés de Belfort

Les + Lus