Besançon : à 9 ans, une fillette sèche pendant deux semaines la cantine, sans qu'aucun adulte ne s'en aperçoive

© BERTRAND BECHARD - maxPPP
© BERTRAND BECHARD - maxPPP

Durant 15 jours, la petite fille a déserté la cantine. Sa mère a fini par le découvrir. La ville de Besançon reconnaît un dysfonctionnement. 

Par Sophie Courageot

Les faits sont produits à l'école Pierre Brossolette de Besançon. Du 26 septembre au 8 octobre, la fille pourtant inscrite à la cantine n'y a pas mangé. Elle a déjeuné chez une copine prétextant qu'elle n'avait personne pour la faire manger, sa maman étant hospitalisée indique la ville de Besançon. Un mensonge d'enfant qui n'a pas été découvert par les adultes. L'instituteur remplaçant n'a pas vu que la petite fille repartait de l'école le midi, les animateurs du péri-scolaire ont juste noté l'absence de l'enfant à la cantine sans recouper celle-ci avec les absences en classe. 

"C'est  un dysfonctionnement, c'est clair" indique Claudine Caulet, responsable de la restauration scolaire à la ville de Besançon. "On comprend la colère de la maman, nous lui avons présenté nos excuses. Nos animateurs auraient dû vérifier" explique l'élue. 'Il faut qu'on retravaille nos procédures, même si c'est la première fois que ce genre de situation se produit" explique Claudine Caulet. Selon cette dernière, la maman a été reçue ce jeudi 10 octobre par le directeur de l'école primaire et la responsable de la restauration scolaire. Les animateurs ont été convoqués indique-t-elle.  La mère de l'enfant pourrait déposer plainte d'après l'information de nos confrères de l'Est Républicain. Du côté de la ville, on a conscience que les faits auraient pu être beaucoup plus graves si la petite fille n'avait pas été prise en charge effectivement par une copine. 

Cet incident dans une cantine de Besançon intervient dans un climat déjà tendu autour du nombre de places dans les cantines de Besançon. Depuis plusieurs années, la ville ne dispose pas suffisamment de places pour accueillir tous les enfants qui voudraient manger à l'école. Plusieurs parents ont déposé plainte devant le tribunal administratif. 

Sur le même sujet

Les + Lus