Besançon : les avocats du barreau de Besançon se mettent en grève contre la réforme des retraites

© SOLLIER Cyril - maxPPP
© SOLLIER Cyril - maxPPP

Ce lundi 6 janvier, les avocats se réunissaient en assemblée générale. Le Conseil national des barreaux (CNB) appelle à durcir la grève contre la réforme des retraites. Les avocats veulent défendre leur régime autonome.

Par Sophie Courageot

Ils étaient 75 réunis ce midi à la maison de l'avocat. "Nous avons voté la grève à l'unanimité" explique la bâtonnière Me Emmanuelle Huot qui ne se souvient pas d'un tel mouvement de grève chez les avocats. Le barreau de Besançon compte 180 avocats. 

La colère des hommes et femmes de droit vient du silence du gouvernement. Les 70.00 avocats de France ont un régime autonome de retraite. "Notre position, c'est non au régime universel. Notre régime autonome a fait ses preuves depuis plus de 50 ans", affirme Christiane Féral-Schuhl, présidente du Conseil national des barreaux (CNB).  A la retraite, les avocats perçoivent actuellement au minimum 1.416 euros par mois selon le CNB. Après la réforme, ce montant tomberait à 1.000 euros, alors que les cotisations doubleraient, passant de 14 à 28% pour ceux qui gagnent moins de 40.000 euros par an. Au risque d'entraîner une hausse des prix des honoraires des avocats.


La fin du régime autonome des avocats et une situation bloquée 


Les avocats refusent la réforme du gouvernement Macron. La situation semble bloquée. La dernière rencontre entre ministre de la Justice Nicole Belloubet et Jean-Paul Delevoye, alors haut-commissaire aux Retraites, remonte au 23 octobre.

"Nous n'avons aucun élément. Il n'y a pas de discussion possible avec la garde des sceaux" déplore la bâtonnière de Besançon Me Huot. "On sait qu'il y a des compromis avec certaines professions, le ministère de l'Intérieur avec les policiers, le ministère de l'Education avec les enseignants" regrette l'avocate bisontine.
 

Renvoi des dossiers, activité judiciaire perturbée


Au sein du barreau de Besançon, l'activité judiciaire sera donc fortement perturbée toute la semaine, jusqu'au vendredi 10 janvier.  Les avocats vont demander des renvois des audiences, ils n'interviendront pas sur les demandes d'avocats commis d'office. Le mouvement pourrait être reconduit.

Dans le Jura et Haute-Saône, les avocats du barreau tiendront leur assemblée générale ce lundi 6 janvier à 18 heures. 

En septembre, des milliers d'avocats (20.000 selon le CNB) avaient manifesté à Paris contre la réforme. Le 5 décembre, une journée "justice morte" avait été organisée. 



 

Sur le même sujet

Les + Lus