Besançon : le conjoint violent est en prison, le mariage devait avoir lieu en février

La Palais de Justice de Besançon / © Jean-Louis Saintain France Télévisions
La Palais de Justice de Besançon / © Jean-Louis Saintain France Télévisions

C'est une histoire banale : cette fin de semaine, lors d'une soirée très alcoolisée, un homme a frappé sa compagne. Les faits se sont déroulés à Besançon, à Velotte. Il a été condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis. Ecroué, il reste en prison. Ils devaient se marier en février.

Par Catherine Eme-Ziri

C'est dans le quartier calme de Velotte, à Besançon, que, dans la nuit du vendredi au samedi 28, un homme âgé de 42 ans a frappé violemment sa compagne, à plusieurs reprises. Il était très alcoolisé et souffre d'alcoolisme chronique. Interpellé samedi matin, l'homme a été écroué. Il est connu des services de police.

Il a été jugé cet après-midi par le tribunal correctionnel de Besançon en comparution immédiate. Il a été condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis et mise à l'épreuve, avec obligation de soin, de trouver un travail et interdiction de porter une arme.


La victime est une femme de 32 ans. Elle a bénéficié de plusieurs jours d'ITT et elle a porté plainte. Elle a également reconnu qu'il la frappe régulièrement. Leur mariage était prévu pour février

 

Sur le même sujet

Les + Lus