• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : disparue depuis plusieurs jours, Sophie a été retrouvée vivante dans la forêt de Chailluz

© DR
© DR

Sophie, une jeune femme de 32 ans habitant Besançon, portée disparue depuis le 27 juin, a été retrouvée vivante ce mardi 2 juillet en forêt de Chailluz. Découverte semi-consciente, ces jours ne sont plus en danger.

Par Antoine Belhassen

Les recherches et les appels à témoin ont porté leur fruit. Sophie, une Bisontine de 32 ans, a été retrouvée ce mardi 2 juillet vers midi en pleine forêt de Chailluz, a confirmé la police de Besançon.

La jeune femme a été retrouvée semi-consciente, dans un état de déshydratation, dans un secteur valonné de la forêt, non loin du lieu où sa voiture avait été retrouvée ce lundi 1er juillet. Son pronostic vital n'est pas engagé.

Sa famille avait posté un avis de recherche ce week-end sur les réseaux sociaux. L'annonce a alerté les forces de l'ordre et une vaste opération de recherche des enquêteurs appuyés par une quarantaine de militaires s'en était suivie. Ce mardi 2 juillet dès 8 heures, le contingent était aidé par l'association K9 qui regroupe des propriétaires de chiens renifleurs.


Une enquête en cours


Les quelques cinquante personnes déployées ont retrouvé Sophie dans un état de déshydratation avancé, peu avant midi. "D'après les pompiers qui l'ont secourue sur place, une demie-journée sans intervention aurait pû engager son pronostic vital", explique la police de Besançon.

La jeune femme a tenté de s'expliquer, mais, dans un "état de fatigue avancé", ses premiers propos n'ont pas permis de donner des premières explications à sa disparition.

Une enquête est en cours afin de tirer des premières conclusions. La jeune femme avait disparu peu de temps après une rupture sentimentale et les services de police avaient qualifié "d'inquiétante" sa disparition. Sophie est désormais prise en charge à l'hôpital de Besançon avant d'être une nouvelle fois interrogée par la police.

 

Sur le même sujet

Quel avenir pour la maison Colette de Besançon ?

Les + Lus