Besançon : les hommes illustres du parcours du tramway

31 stations jalonnent le trajet du tramway de Besançon. Certaines portent le nom d'hommes illustres (pour les femmes, on repassera !) . Mais connaissez-vous vraiment Monsieur Micaud ou Monsieur Brûlard ?

Par Sophie Guillin

CHRU Minjoz : Jean Minjoz, "une sorte de modèle pour les socialistes"


La phrase est de François Mitterrand, rendant hommage au député et maire de Besançon. Avocat de formation, Jean Minjoz (1904-1987) devient conseiller municipal de la ville dès 1935. Pendant la deuxième guerre mondiale, il s'illustrera dans la résistance. Député du Doubs entre 1945 et 1958, il devient maire de Besançon en 1953 et le restera pendant 24 ans.  Spécialiste des questions de logement et d'action sociale, Jean Minjoz est pour beaucoup dans la création d'un "modèle bisontin". Il disait "essayer de faire du social dans toute la mesure du possible". 
La nécrologie de Jean Minjoz

 

Allende : l'hommage au Chili 


Salvador Allende fut président du Chili de 1970 à 1973, avant le coup d'état d'Augusto Pinochet. Le socialiste chilien choisira de se suicider plutôt que de fuir le pays ou de se rendre à l'armée putschiste.

Brûlard : le général des Dardanelles


Jean-Marie Brûlard est né à Besançon en 1856. Il entre à l'école militaire de Saint-Cyr et devient officier dans l'infanterie. L'essentiel de sa carrière se déroule dans les colonies françaises. Sa progression  est rapide, et c'est en tant que général qu'il participera à l'expédition des Dardanelles qui opposa les forces franco-britanniques à  l'armée de l'empire Ottoman. Il est mort à Nanterre, en région parisienne, en 1923.
 

Ce contenu n'est plus disponible

 

Micaud, prénom : Jean-Agathe


Le célèbre parc des bords du Doubs porte le nom de Jean-Agathe Micaud (1770-1860) qui fut maire de Besançon entre 1835 et 1843. Né à Déservillers, dans le Doubs, et notaire de profession, il fut aussi sous préfet d'empire et vice président du conseil général du Doubs, comme le retrace le site racines comtoises.. Cependant, d'après le site de l'association Vivre aux Chaprais, le parc Micaud doit aussi beaucoup à son architecte : Alphonse Delacroix !

Tristan Bernard : le drôle d'auteur dramatique.


Lorsqu'il naît à Besançon en 1866, Tristan s'appelle encore Paul. Il quitte la capitale comtoise avec sa famille dès l'age de 14 ans. Avocat de formation, il se lance dans l'écriture dans les années 1890. Son oeuvre dramatique est considérable, écrivain extrêmement prolifique, il est l'auteur des "mémoires dun jeune homme rangé", mais aussi d'expressions passées dans le langage populaire comme "les pieds nickelés". Tristan Bernard est aussi connu pour son humour...et pour ses grilles de mots croisés ravageuses ! Déporté à cause de ses origines juives pendant l'occupation, Sacha Guitry et Arletty obtiendront la libération de l'octogénaire, qu'il refusera dans un premier temps pour ne pas laisser sa femme en captivité. 

 

 

Schweitzer : Prix Nobel de la paix 1952


Albert Schweitzer est né à Kaysesberg en 1875. Médecin, musicien, théologien, il part en Afrique équatoriale en 1913. Il y fonde un premier hôpital qui lui vaudra d'être considéré comme un des précurseurs de l'aide médicale humanitaire. Mais pour certains, comme le cinéaste camerounais Bassek Ba Khobio, il est aussi une figure du colonialisme européen. Il meurt au Gabon en 1965.
En 1952, Gilbert Cesbron écrit la pièce "il est minuit docteur Schweitzer" qui connaîtra un énorme succès et sera adapté au cinéma.
 

Albert Schweitzer fut, entre autres, Prix Nobel de la Paix. / © Deutsches Bundesarchiv)
Albert Schweitzer fut, entre autres, Prix Nobel de la Paix. / © Deutsches Bundesarchiv)


 

Les noms des rames du tramway


Par ailleurs, chaque rame de tram porte le nom d'une personnalité qui a marqué l'histoire de Franche-Comté. Le tram rend donc aussi hommage à Colette, Victor Hugo, les frères Lumière, Jeanne-Antide Thouret, Louis Pasteur, Jouffroy d'Abbans, Rouget de Lisle, Marie Curie, Claude-Nicolas Ledoux, Vauban, Nicolas Bonvalot, Proudhon, Charles Fourier, Gustave Courbet, Toussaint Louverture, Louis Pergaud, léonel de Moustier, Jenny d'Héricourt et Henri Fertet.


 

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus